Bordeaux

L’UBB l’emporte dans la douleur

A l’heure du repas Castres a procuré une digestion difficile aux hommes d’Urios qui ont senti le vent du boulet dans un contexte climatique assez défavorable même si on a évité la pluie.

La marge est faible avec ce score de 26 à 24, mais c’est la défaillance du pied de Kockott sur la transformation du dernier essai des visiteurs qui les prive du match nul et du coup au lieu de deux points ils en marquent un seul avec le bonus défensif, mais diable que cette équipe est accrocheuse et on peut penser que c’est quelque part l’héritage Urios, ce type de comportement. Pour une fois l’impact player Kovekalou est titulaire pour cette rencontre et on ne pourra pas compter sur une rentrée tonitruante en cours de deuxième mi-temps du puissant fidjien. Cette équipe du Castres Olympique en plein redressement a toujours posé problème aux bordelo-béglais sur leur terrain et c’est une phalange violette très concentrée et prudente qui attaque ce match par un Seuténi qui donne le coup d’envoi contre le vent et qui occupe à nouveau le poste d’ouvreur. On s’aperçoit très rapidement que les visiteurs sont venus avec de sérieuses intentions car après avoir encaissé une première pénalité, ils répondent par un essai leur permettant de prendre le score. Malgré le rapproché de Lucu ce sont les Castrais qui doublent la mise et qui continuent à faire le match en tête. L’UBB en deux attaques va redresser la barre en ajoutant à chaque fois sept points à son total lui permettant d’atteindre la mi-temps sur l’avantage de 20 à 12.

Diaby va aplatir le deuxième essai de l’UBB

Pour la seconde mi-temps les locaux vont s’appuyer sur le vent violent et capricieux qui souffle sur Chaban-Delmas mais qui ne va pas s’avérer être un réel avantage. Seul Botica va réussir à faire gonfler le score de deux pénalités pour l’UBB alors que dans la même période les visiteurs vont réussir deux essais dont un seul va être transformé ce qui explique que les visiteurs échouent à obtenir le nul après une partie très engagée et particulièrement animée où les castrais ont sérieusement inquiété l’UBB. Christophe Urios était satisfait du résultat car pour lui Castres avait fait le déplacement pour battre Urios plus que l’UBB mais après les deux victoires de cette saison l’une à l’extérieur et l’autre à Bordeaux, il estime que les comptes sont soldés. Maintenant l’UBB regarde vers les demi-finales avec les neuf matchs restants du Top 14 avec une coupure de vingt jours qui va permettre de recharger les accus d’une part et de récupérer les internationaux pour terminer la saison dans de meilleures conditions et heureusement que l’effectif est assez large pour répondre à bon nombre de situations. C’est ainsi qu’on retrouve un Seuténi à l’ouverture qui rend bien service alors que Teague s’entêtait à le faire jouer centre avec le résultat que cela a donné l’année passée. On comprend mieux que le public ait pu déserter un stade qui aujourd’hui refait le plein.

Urdapilleta tente de stopper Seuteni

Union Bordeaux Bègles : 26 (2 essais Connor 31ème, Diaby 38ème ; 4 pénalités Lucu 4ème, 18ème Botica 61ème, 67ème ; 2 transformations Lucu 31ème, 39ème)

Castres Olympique : 24 (4 essais Caminati 6ème, Capo Ortega 24ème, Nakosi 53ème, Jelonch 74ème ; 2 transformations Urdapiletta 7ème, Kockott 54ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Nous suivre sur Facebook

Agenda