Bordeaux

L’UBB abandonne deux points sur son terrain

Un match qui ne satisfait personne avec un arbitrage bizarre dont Mr Ruiz est plutôt coutumier et une grossière erreur de défense bordelo-béglaise qui a fait basculer la rencontre.

Un curieux arbitrage avec parfois des décisions très justes et parfois l’absence de réaction totale à des fautes qui auraient peut être méritées d’être sifflées que ce soit dans un sens ou d’en l’autre à croire qu’il s’est amusé à maintenir cet équilibre aux points tout au long du match comme il s’est à un moment dessiné. Il faut quand même souligner l’absence coupable des bordelo-béglais en défense qui encaissent un essai alors que numériquement ils sont à quinze locaux contre treize visiteurs. Monsieur Ruiz avait sévi à deux reprises contre les clermontois sur des fautes intentionnelles grossières, réduisant les visiteurs à treize sur la pelouse de Chaban. Il est évident qu’Urios a eu vraiment du mal à encaisser ce fait de jeu inhabituel au point qu’il est venu en conférence de presse d’après match en coup de vent pour dire qu’il avait trouvé son équipe émoussée en précisant qu’il avait peu de temps à perdre, ce qui a laissé l’assistance surprise et sans voix alors qu’on le connait plus prolixe à l’habitude et prêt à rentrer dans de longues explications, manifestation d’une mauvaise humeur évidente.

Lamothe s’explique avec Pélissié et on reconnait Higginbotham, Petti et Lucu

On peut préciser que l’entrée de l’ASM Clermont Auvergne en vert sur le terrain a pu laissé pensé un instant qu’on s’était trompé de match mais Pau se sera plus tard. Faudra-t’il penser à l’avenir que le vert sera plus favorable que le jaune pour cette équipe et à la vue du match on pourrait l’envisager sans pour autant confondre les joueurs et la pelouse, le vert des maillots étant plus lumineux. D’entrée de jeu on s’est aperçu que la touche allait être la rampe de lancement des locaux comme à leur habitude mais la mêlée a elle aussi bien tenue face au pack visiteur que l’on savait lourd et expérimenté et il aurait pu mieux faire, alors qu’on concevait quelques craintes à ce niveau. Les locaux ont engagé le débat en imposant un rythme élevé auquel les "Verdards" ont répondu, démontrant en cela qu’ils ne comptaient pas faire le voyage pour rien et durant ces premières minutes la défense des "verdards" s’est fortement employée face à des bordelo-béglais lançant des offensives mais commettant des erreurs faisant avorter des mouvements bien commencés mais mal terminés, laissant une impression d’inachevé ou de moteur qui ne tourne pas très rond sauf sur l’essai de Lamothe suite a un groupé pénétrant.

Petti s’impose en touche

Peceli Yato a bien inauguré son capitanat de l’équipe de l’ASM en prenant un carton jaune, car c’était son premier capitanat et il faut un début à tout. Ce match ne va pas laisser beaucoup de traces dans les mémoires car il a un peu respiré l’ennui et l’essai pris contre le cours du nombre a un peu tétanisé les bordelo-béglais qui n’ont jamais retrouvé l’allant des quinze première minutes concluent par l’essai de Lamothe qui s’est dépensé sans compter pendant 60 minutes jusqu’à l’entrée de Dewba qui l’a remplacé. Avec deux essais refusés dont un vraiment à juste titre, l’autre où l’arbitre aurait du immédiatement siffler sans laisser jouer l’action a aussi perturber des locaux, se montrant un peu plus friable qu’à l’habitude. Si le score de 13 à 6 à la mi-temps a laissé espérer une possible victoire, le phénoménal coup de pied de savate de plus de cinquante mètres de Barraque a ruiné les espoirs de l’emporter des bordelo-bglais qui menaient 16 à 13 à cinq minutes de la fin. Sur l’ensemble du match Jalibert a bien essayé de relancer l’attaque, peut être pas toujours à bon escient, mais il a manqué ce petit quelque chose qu’on pourrait appeler vista, présent lors des deux derniers matchs.

Delgui stoppé dans sa course

Union Bordeaux-Bègles : 16 (1 essai Lamothe 15ème ; 3 pénalités Jalibert 28ème, 37ème, 62ème ; 1 transformation Jalibert)

ASM Clermont Auvergne : 16 (1 essai Penaud 20ème ; 3 pénalités Parra 34ème, 57ème, Barraque 76ème ; 1 transformation Parra 21ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda