La bande dessinée s’invite dans nos Gares !

Depuis près de 50 ans, le Festival International de la bande dessinée d’Angoulême prend ses quartiers au sein de la capitale charentaise à la fin du mois de janvier. Cependant, avec la crise sanitaire, l’événement a du se réinventer pour permettre au 9ème Art d’être mis en lumière.

La 48ème édition du Festival d’Angoulême se vit pendant deux mois à travers l’espace public dans plus de 40 gares éparpillées sur tout le territoire français. Né d’un partenariat entre l’organisation du Festival et SNCF Gares & Connexions – une société anonyme, filiale de SNCF Réseau – ce projet est une aubaine pour rendre visible les talentueuses créations de nombreux artistes même en ces temps si particuliers. L’ensemble des Sélections de 2021 pour les Fauves d’or d’Angoulême, le nom du prix récompensant les lauréats, sont donc toutes mises à l’honneur grâce à un dispositif totalement inédit et à une plus grande échelle que la ville d’Angoulême. De Lille à Marseille, de Nantes à Grenoble, en passant par l’ensemble des gares parisiennes, les bandes dessinées seront accessibles pour tous, donnant ainsi un peu de popularité à cette pratique qui ravie petits et grands. Les gares, lieux de passages, apparaissent finalement être les meilleurs endroits pour démocratiser la culture. Il n’est d’ailleurs pas rare d’aimer se perdre au sein d’exposition diffusée dans ces lieux le temps de patienter puis de repartir pour de nouvelles destinations.

La bande dessinée "L’homme qui tua Chris Kyle", dessinée par Brüno et scénarisée par le bordelais Fabien Nury, aux éditions Dargaud, et nommée dans une sélection spéciale "événement" du Festival International de la BD 2021.

À Bordeaux, la Gare Saint-Jean joue également le jeu de se modeler en bulle géante de BD et accueille jusqu’à la mi-février plusieurs artistes et éditeurs locaux. Les bandes dessinées de la maison d’édition bordelaise Cornélius, des éditions poitevines Le Lézard Noir et Flblb et la BD écrite par le bordelais Fabien Nury ont la chance d’être exposées en format XXL et attendent le regard curieux des voyageurs. Toujours dans cette idée de transporter et dynamiser le Festival d’Angoulême au sein de plusieurs territoires – à défaut de pouvoir réunir les spectateurs dans son fief charentais – la SNCF a prévu de faire circuler un TGV spécial à la fin du mois de janvier de Paris à Angoulême. À l’intérieur de celui-ci, on y retrouvera 500 auteurs, dessinateurs, éditeurs, professionnels et journalistes, dans le respect des règles sanitaires. La SNCF, qui accompagne depuis 15 ans le label angoumoisin, montre plus que jamais qu’il est un acteur-clé du rayonnement de cette ville et de son festival dont un bordelais d’origine charentaise a participé activement à sa création en la personne de Pierre Pascal.

Ecrit par Teddy Perez


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda