Bordeaux

Uber Eats présente l’Italie des Chefs

Du 21 au 28 juin, Uber Eats fait goûter à la Dolce Vita, en créant l’Italie des Chefs en exclusivité sur l’application pour faire découvrir le meilleur de la gastronomie Italienne.

Ce sont pas moins de 24 chefs qui participent à cette Italie des chefs dans 15 grandes villes françaises, en partenariat avec le Bureau d’étude gastronomique de Sébastien Ripari avec les noms bien connus des amateurs comme Yves Camdeborde de l’Avant-Comptoir à Paris, Michel Portos avec son restaurant Le Poulpe à Marseille et les étoilés comme Christian Têtedoie du restaurant gastronomique Têtedoie à Lyon,Nicolas Isnard au Bistrot des Halles à Dijon, Pascal Favre d’Anne au restaurant le Favre d’Anne à Angers, Eric Guérin au Café du Musée à Nantes, Louis et Michel Chabran au Bistrot des Clercs à Valence et Stéphane Tournié aux Jardins de l’Opéra à Toulouse avec pour objectif de démocratiser la gastronomie. C’est Victor Ostronzec, du Solena, chef bordelais qui s’est joint à la liste des chefs participants à cette opération, mais de quoi s’agit-il ? Il s’agit simplement de pouvoir faire déguster un plat de la cuisine italienne revisité par des chefs français et livré par Uber Eats dans un rayon de 3 à 5 km pour qu’il ne perde aucunes de ses qualités de saveur, de température, de consistance, autrement qu’il conserve toutes ses qualités comme s’il était servi à la table du restaurant d’où il provient pour le tarif unique de 15€ et ce pendant la période qui va du soir de la Fête de la musique jusqu’au vendredi suivant.

Victor Ostronzec échange avec chef Jesu, bien connu des auditeurs de France Bleu Gironde.

Une occasion unique de se retrouver autour d’une table entre amis pour déguster cette "friandise culinaire" qui à Bordeaux pour Victor Ostronzec, n’est autre qu’une boulette de riz farcie d’une farce à la viande au goût magique avec sa garniture mozarella petit pois, dénommée Arancini en Italie. Victor Ostronzec a fait déguster sa réalisation à la presse et au chef Jésu avec lequel il s’est longuement entretenu et surtout avec la participation du créateur du projet de l’Italie des chefs Sébastien Ripari qui est aujourd’hui un des principaux acteurs de la gastronomie française et internationale et qui a su retenir ces 24 chefs sur un projet élargi à la province car il est né à Paris. C’est à travers le bureau d’Etude Gastronomique qu’il a fondé, qu’il contribue à développer et promouvoir le talent des chefs français, bien que dans sa sélection figure un chef pure souche italienne Demmy Ambroisi avec son restaurant IDA à Paris qui fait carrière en France et qui souligne dans une interview que "les jeunes chefs ont plus de possibilités d’expression en France qu’en Italie où ils restent cachés derrière des chefs traditionnels". A Bordeaux il s’agit bien d’un jeune chef de 33 ans qui a été le bras droit de François Adamski au Gabriel, qui s’est tout récemment installé au Solena dont il est devenu le propriétaire pour faire déguster une expérience gastronomique mettant l’accent sur les produits de saison.
Le restaurant Solena

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda