Union Bordeaux-Bègles

UBB : après le bonus la victoire à l’extérieur

Pour une fois l’UBB a réussi ce match à l’extérieur en prenant les points de la victoire et elle le doit a ses ailiers internationaux qui avec Jalibert sont aller trois fois derrière la ligne.



Le sujet de discussion de cette partie est de savoir si l’essai de Bielle-Biarrey est valide ou pas, car certains ont dit qu’il n’y avait pas de pression. Ceci n’a pas de valeur car la règle spécifie simplement un "toucher", ce qui est bien le cas à la vue de l’action remontrée plusieurs fois à la télé. Le premier joueur d’Oyonnax sur la pénalité de Lucu qui atterrit à côté des perches mais dans la zone d’en but fait un en avant, le tir est suffisamment long pour rentrer dans l’en but et le joueur à la réception qui a fait un en avant ne cherche pas à reprendre la balle, son partenaire, lui hésite à reprendre la balle car en avant repris devant donne une pénalité et la aux pieds des poteaux la pénalité va passer à coup sur donnant la victoire à l’UBB. A ce moment là, il n’y a qu’un point d’écart entre Oyonnax et Bordeaux, alors le temps que le joueur réfléchisse à ce qu’il faut faire, Bielle-Biarrey a surgi et touche le ballon dans l’en but réalisant l’essai de la gagne aux bordelo-béglais. L’arbitre a un peu hésité mais a validé l’essai car effectivement il était valable et du coup avec la transformation de Lucu, Oyonnax sort du bonus défensif. Le dénouement de cette partie a été un peu cruel pour Oyonnax mais sur l’ensemble du match les bordelo-béglais n’ont pas volé leur victoire dans des conditions difficiles ou Oyonnax a arrosé au pied tout au long de la partie et ce dernier péripétie ressemble à l’histoire de l’arroseur arrosé.

Dans des conditions difficiles Lucu n’a pas eu son rendement habituel

Il fallait beaucoup de courage et un zest d’insouciance pour envoyer du jeu à la main sur ce tapis blanc généré par le support synthétique qui reste jouable dans les pires conditions mais exigeants pour les muscles. C’est ainsi qu’on a vu quatre essais de trois quarts avec le surprenant dernier. Penaud a ajouter deux essais à son total ce qui le porte son total à 7 essais en 4 matchs. Il faut souligner que c’est à chaque fois Ducuing qui est a l’origine de la réussite de Penaud sans pour autant lui enlever l’efficacité de son action. Ducuing est relancé car il a encore fait une grosse partie à un poste sensible déjà dans des conditions normales mais sous la neige ce n’était pas vraiment évident. On peut aussi souligner que la discipline n’est pas forcément au goût du jour avec deux cartons jaunes l’un pour Tatafu et l’autre pour Tameifuna qui est un peu plus coutumier du fait mais sur le coup on comprend sa réaction car le premier fautif est le joueur d’Oyonnax qui couché dans le ruck essaie d’attraper la cheville de ce dernier. La charnière Lucu Jalibert semble avoir retrouvé toute sa fluidité mais par instant Lucu devrait plus prendre le jeu à son compte pour fixer l’adversaire néanmoins c’est avec plaisir qu’o a vu Jalibert se remettre à marquer. Cette première victoire à l’extérieur est un signe positif pour l’UBB qui maintenant va devoir guerroyer au niveau européen dont l’intitulé du tournoi a changé de nom.

Oyonnax : 23 (2 essais Grice 23ème, Mensa 70ème ; 3 pénalités Miotti 9ème, 33ème, 47ème ; 2 transformations Miotti 24ème, 71ème)

UBB : 29 (4 essais Jalibert 18ème, Penaud 37ème, 43ème, Bielle-Biarrey 77ème ; 1 pénalité Lucu 3ème ; 3 transformations Lucu 19ème, 38ème, 78ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Le Crime de la Pizzéria

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Nous suivre sur Facebook

Agenda