Union Bordeaux-Bègles

Montpellier emporté par un Lam de fond

Encore une victoire avec le plus petit écart possible et après Castres c’est Montpellier qui fait les frais de la stratégie Urios grâce à Lamerat et Lam

"Etre les meilleurs dans le dernier quart d’heure" prêche Urios auprès de ses joueurs tout en ajoutant de ne pas se laisser décrocher en cours de partie et cela a marché deux fois sur trois sorties. Ceci prouve quand même une grosse dose de réalisme dans ce long marathon du Top 14 qu’il faut gérer au mieux quand il manque huit internationaux, signifiant aussi qu’il dispose d’un effectif suffisant pour faire face. Satisfaction supplémentaire avec la machine Ben Lam qui s’est mise en route et qui inscrit son deuxième essai, celui là déterminant après celui de la semaine passée à Paris avec moins de réussite sur l’ensemble du match pour son équipe. Sur ce match on a pu constater que nombre de joueurs sont bien préparés et ont les quatre vingt minutes dans "les pattes" avec devant Douglas, Marais, Diaby, Tauleigne qui ont fait tout le match et derrière Lucu, Lam, Lamerat, Buros ainsi que de la même manière et presque Botica qui est rentré à la quatrième minute en lieu et place de Seuténi commotionné. A nouveau un coup de chapeau au néo-zélandais qui a su parfaitement gérer la situation en se déchargeant du tir au but assuré par Lucu dans ces conditions de remplacement au pied levé. L’organisation de cette équipe est de mieux en mieux huilé et rien d’étonnant avec un manager qui voit les choses comme un chef d’entreprise qu’il est lui même devenu, dans le monde du vin, avec ses acquisitions dans le Minervois à Pépieux* son village d’origine.

Un Lucu très actif

La première mi-temps a été une explication de buteurs avec un Lucu qui va même tenter une pénalité de 52 mètres qui va s’avérer un peu courte mais c’est le tout jeune ouvreur du MHR qui va assurer par deux fois avant que Lucu n’en fasse de même et ramène les équipes bord à bord à la 23ème minute et prendre la tête un instant mais elle vont rentrer aux vestiaires sur le score de 9 à 9 chaque canonnier ayant rajouter trois points. Il faut attendre le retour des vestiaires pour voir le pilier international Haouas de retour chez les siens marquer le premier essai de la partie. L’UBB vexé va tenter de déployer son attaque qui se heurte à l’hermétique défense de Montpellier qui va augmenter son avance d’un pénalité creusant l’écart mais c’était sans compter sur l’entrée en jeu de Kitwanga qui bien servit par Lamerat va conclure resserrant l’écart. Les locaux passant à nouveau une pénalité sortent les visiteurs du bonus défensif mais c’était sans compter sur un Lam de plus en plus dans l’allure après son temps d’adaptation qui s’y prend à deux fois et fait sauter le verrou montpellierain qu’il avait sérieusement ébranlé avec Diaby une première fois en coutant un carton jaune aux locaux. Encore une excellente gestion de l’impossible par Botica et grosse performance des avants qui ont contré cette équipe qui malgré tout se cherche encore.
*Château Pépusque.

Montpellier Hérault Rugby : 22 (1 essai Haouas 43ème ; 5 pénalités Foursans-Bourdette 5ème, 10ème, 33ème Lozowski 63ème, 73ème ; 1 transformation Foursans-Bourdette 44ème)

Union Bordeaux Bègles : 23 (2 essais Kitwanga 64ème, Lam 77ème ; 3 pénalités Lucu 17ème, 23ème, 30ème ; 2 transformations Lucu 65ème, 78ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Nous suivre sur Facebook

Agenda