Rugby

La France atomise la Namibie au Stade Vélodrome

On attendait ça après le match décevant contre l’Uruguay et c’est la Namibie qui a payé l’addition en encaissant près de 100 points au Stade vélodrome de Marseille face à une équipe de France qui voulait se racheter en offrant la meilleure copie possible.



La Namibie est un petit pays de deux millions cinq cent mille habitants qui ne compte que vingt mille licenciés mais qui reste une nation phare du rugby en Afrique derrière l’Afrique du Sud. Cette victoire avec ce score est la plus importante différence réalisée par la France dans une confrontation avec un adversaire. Les français ont cherché à conduire une confrontation exemplaire dans tous les domaines aussi bien en attaque qu’en défense pour réaliser un match référence pour entamer la suite de la compétition et si tous les voyants sont au vert il y a une forte inquiétude sur l’état de santé d’Antoine Dupont avec le choc à la tête qu’il a reçu dans le cours du jeu l’obligeant à sortir. Les malheureux namibiens déjà largement dominés se sont retrouvés à quatorze après le carton jaune transformé en rouge de Johan Deysel qui opère normalement en France en Pro D2. Si on fait l’examen des points les français ont marqué plus de points en première mi-temps qu’en seconde car s’ils avaient garder le rythme ils auraient dépassé les cent points, sans vouloir ergoter sur le score qui se passe de commentaires montrant une France dominant totalement son sujet durant cette partie qui a réalisé la partie qu’elle souhaitait.

La course de 80 mètres de Bielle-Biarrey

Il n’a pas fallu longtemps pour les français pour inaugurer le score car dès la cinquième minute c’est Penaud qui plonge en terre promise et ce sera le seul essai non transformé par Ramos comme le dernier qui en étant de pénalité rapporte sept points sans transformation et entre les deux avec le seul échec de Ramos ce dernier a passé treize transformations marquant vingt six points à lui tout seul. Penaud pour sa part a inscrit quinze points d’essais réalisant le hat trick et si on fait le total des essais marqués par les ailiers de l’UBB entre les trois de Penaud et les deux de LBB on est à cinq essais. Danty et Ollivon ont aussi réussi un doublé dont un pour Danty qui réceptionne une passe volleyé de LBB splendide qui a démontré la volonté de solidarité dans cette partie des joueurs français comme ce service de Jelonch qui s’est glissé dans un trou de souris pour Ollivon qui va entre les perches. On a ainsi vu une série de gestes techniques de grande qualité mais aussi une course de 80 mètres de Bielle-Biarrey débordant sur le côté gauche pour aller porter le ballon à droite en faisant parler sa vitesse. On a eu aussi une petite déception avec ce coup de pied contré de Jalibert et cette passe interceptée.

Fickou et Moefana au plaquage

Il y aura aussi un essai refusé de chaque côté avec un pour Couilloud (49ème) alors qu’il aurait pu être son deuxième et le second à la Namibie pour revenir sur la faute commise sur Dupont par Deysel (46ème) qui va devenir rouge après examen avec ce choc à la tête qui provoque des inquiétudes pour la suite au sujet de Dupont. On a pu voir lors de cette soirée une équipe de France en pleine possession de ses moyens et respectant l’adversaire pour lui montrer qui était le plus fort le plus discipliné. La Namibie c’est 33 plaquages manqués et beaucoup trop de fautes car à ce niveau il ne faut pas dépasser les dix fautes dans le jeu mais on ne peut pas accabler la Namibie qui fait avec ses moyens qui sont malheureusement petits et on a déjà de la peine à envisager ce qu’ils vont advenir devant la Nouvelle Zélande. Durant cette coupe du monde on assiste a des gifles mémorables montrant combien le fossé peut être profond entre le haut du panier et les équipes dites de seconde zone mais ne nous y trompons pas ces équipes progressent comme l’Italie qui aujourd’hui a un instant occupé la place de leader dans ce groupe A. dans son ensemble le niveau global du rugby mondial s’élève permettant de voir de belles empoignades.

Bielle-Biarrey et Jalibert se montrent satisfaits

France : 96 (14 essais Penaud 5ème, 20ème, 54ème, Danty 9ème, 25ème, Bielle-Biarret 40ème, 63ème, Ollivon 17ème, 67ème, Flament 33ème, Dupont 37ème, Couilloud 46ème, Jaminet 75ème, Pénalité 79ème ; 13 transformations Ramos 10ème, 18ème, 21ème, 26ème, 34ème, 38ème 40ème +1, 47ème, 55ème, 64ème, 68ème, 76ème)

Namibie : 0

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Nous suivre sur Facebook

Agenda