Bordeaux

L’Irlande laisse des miettes à la Roumanie au MATMUT

La Coupe du monde a débuté par la victoire de la France sur la Nouvelle Zélande dès vendredi soir et samedi nous avons eu droit à quatre rencontres plus ou moins passionantes dont un Irlande Roumanie qui a peint Bordeaux en vert.



Du vert partout dans Bordeaux et particulièrement au Matmut, l’irlandais est un supporter inconditionnel de son équipe et il n’hésite pas à se deplacer, le roumain est moins adepte de ce type de migration qui écorne le portefeuille. En ville dans les bars on a assisté à la ruée de ceux qui n’avaient pas obtenu de place au MATMUT, ce qui équivalait à du vert partout d’autant que les irlandais aime bien Bordeaux, mais ceci reste un mystère. Même si l’espace dans les bars n’a pas brutalement augmenté, le prix des bières est resté stable car aux buvettes du Village Rugby c’est le "coup de trique" et en plus ça rame à la fourniture. Sur les quatre matchs de Samedi on a vu des matchs un peu déséquilibrés dont ce Irlande Roumanie où on a assisté à un cavalier seul de l’Irlande ne laissant que des miettes à la Roumanie qui s’est soldé par le score fleuve de 82 à 8 ne laissant guère la place à un commentaire détaillé, sinon que l’Irlande a broyé la frêle Roumanie, surement pas si frêle que ça mais particulièrement perméable en défense permettant à Jonathan Sexton d’exécuter un récital et de lancer idéalement ses coéquipiers. Le replay de ce match sera a attentivement étudié par tous les futurs adversaires de l’Irlande pour savoir où placer les verrous et que le mot d’ordre pour les troisième lignes et même au delà sera :"la chasse au Sexton est ouverte".

La force de pénétration de Bundi Aki

Keolis s’est encore illustré dans l’acheminement vers le stade ce qui a fait grincer des dents les supporters irlandais. Dans tous les compartiments de jeu cette équipe d’Irlande possède des éléments de poids et sur ce qu’on a vu, ils semble sacrément armé ces Irlandais pour aller au bout, mais il faudra les voir face à des équipes de meilleure densité. C’est vrai qu’on a connu une époque ou le Roumain était moins tendre et plus musclé devant mais le rugby évoluant il faut se mettre au rythme du jour et ayant perdu le contact avec les meilleures nations, ils doivent se remettre au travail et ils en sont capables. On attendra les prochains matchs de la Roumanie pour voir comment cela évolue pour son équipe et il en reste quatre pour se faire une idée. Ce samedi nous avons aussi assisté à une étonnante résurrection de l’Angleterre que l’on donnait moribonde qui la aussi grace à son numéro 10, Georges Ford a aligné la totalité du score pour l’Angleterre mettant au bout de sa chaussure les 27 points de son équipe. Pour le reste l’Australie a disposé de la Géorgie, et l’Italie de la Namibie, tout cela étant prévisible par ailleurs. Aujourd’hui trois matchs très intéressants Japon/Chili ; Afrique du Sud /Ecosse et Galles/Fidji qui seront à suivre sur les écrans soit dans les bars bordelais soit chez vous car vous serez à l’ombre ce qui n’est pas le cas au village Rugby, l’ambiance y étant plus supportable le soir.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Nous suivre sur Facebook

Agenda