Union Bordeaux-Bègles

L’Union n’arrive pas à s’en sortir et perd par 15 à 22

Cette fois Camille Lopez récupère le bonus défensif à quelques minutes de la fin ce qui permet de conserver le contact avec Agen et tout n’est pas perdu. L’Union a produit une bonne première mi-temps, même si le Racing Métro a dominé en perturbant l’alignement parisien, permettant au locaux de virer en tête à la mi-temps. Malheureusement comme depuis un grand nombre de matchs à la sirène de fin le score était dans l’autre sens.

Il n’a pas manqué grand chose, mais encore une fois un petit passage à vide pendant l’absence de Clarkin pour carton jaune n’a pas permis de réaliser le match attendu par les supporters de l’Union.

Cameron Treloar en action
photo Laurent Chaudru


Quand Romain Poite donne le signe du départ c’est un terrain qui a bien vécu la belle journée girondine qui fait que celui-ci n’est pas trop gras pour cette soirée de rugby à Moga. Celle-ci débute pas trop mal car après dix minutes de jeu l’Union mène 6 à 0 et on a pu considérer cela comme un bon signe. Il a fallu attendre la 27ème minute pour que les franciliens reviennent à hauteur en faisant donner leurs avants, les locaux se mettant à la faute et c’est ainsi que grâce à la botte de Jonathan Wisniewski le Racing Metro est resté au contact durant cette première mi-temps ou les équipes ont fait montre de beaucoup d’engagement. Grâce à un Lopez dans un jour correct celui-ci redonne l’avantage aux siens avant que l’arbitre ne siffle la mi-temps.
Pour la suite tout s’est joué en seconde mi-temps et on pourrait dire comme d’habitude, car avec une équipe un peu sur le fil du rasoir le moindre grain de sable grippe la machine et les grains de sable se sont souvent appelés carton jaune cette saison.A la 48ème minute alors que l’Union est toujours devant de trois petits points, c’est Matthew Clarkin qui écope d’un carton jaune pour une faute sur un ruck et on pourra toujours "pinailler" sur l’arbitrage de Mr Poite en arguant que les franciliens en avaient autant à leur actif sur l’action il n’en reste pas moins que Wisniewski remet les équipes à égalité.

Talebula à l’attaque
photo Laurent Chaudru

Les visiteurs alors qu’ls sont en supériorité numérique font donner les avants qui mènent la charge et l’Union va tenir bon pendant neuf minutes mais un brèche se creuse devant et la cavalerie légère s’engouffre et c’est l’essai du centre Dumoulin qui avait écopé d’un jaune lui aussi en première mi-temps. Avec le retour de Clarkin l’Union retrouve un meilleur équilibre et jette toutes ses forces dans la bataille, mais dans ce combat ou les avants franciliens pèsent plus lourd l’Union s’expose et c’est ainsi que sur une pénalité, l’ancien de l’UBB, Maxime Macheneau sort l’Union du bonus défensif. Dans la furia qui anime l’Union en fin de match celle-ci obtient une pénalité à la dernière minute que Lopez transforme permettant ainsi à l’UBB de rester bord à bord avec Agen qui a fait aussi bien sur son terrain. Difficile de reprocher quoi que ce soit aux joueurs qui se sont bien battus car ils sont tombés sur une équipe un peu mieux armée qu’eux devant et avec un minimum de chance et de réussite ils auraient pu créer la surprise comme en témoigne les chevauchées d’Adams et de Rey et la hargne d’un Mailei. Maintenant un petit peu de repos avant d’accueillir Toulon à Chaban.

Union Bordeaux Bègles : 15 (5 pénalités Lopez 5ème, 10ème, 31ème, 64ème, 79ème)
Racing Metro 92 : 22 (1 essai Dumoulin 57ème ; 5 pénalités Wisniewski 22ème, 27ème, 49ème, 53ème, Machenaud 75ème ; 1 transformation Wisniewski 58ème)

Plus de phots du match par Michel Campistrau

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Nous suivre sur Facebook

Agenda