Bordeaux

Alain Juppé ouvre la huitième édition de « Bordeaux fête le vin »

Ce jeudi, le maire de Bordeaux a lancé la huitième édition de la fête du vin après une longue visite inaugurale des délégations française et chinoise le long des quais. Cette année, la fête du vin met à l’honneur son éclectisme culturel, doté d’une résonance internationale grâce à la collaboration de la ville avec Hong-Kong. Toutefois, ces festivités interviennent dans un contexte tout particulier, alors que les décès dans la Garonne se sont multipliés, il est apparu impératif d’établir un programme de sécurité renforcé.

Alain Juppé et le préfet de Gironde à la fête du vin
Photo Nicolas Pastor

« L’avenir dans notre vignoble c’est l’exportation »
Pour le maire de Bordeaux, Alain Juppé, il est clair que l’avenir du Bordelais réside dans le développement du marché international. Alors que la croissance et la consommation locales stagnent, l’attrait que représente les marchés internationaux, comme celui de la Chine, se révèlent sous un autre jour : « c’est un partenaire important puisque premier marché mondial en valeur pour les vins de Bordeaux ». Aussi, le partenariat entre Hong-Kong et Bordeaux devient une opportunité de taille pour les viticulteurs bordelais, dont Juppé salue le « dynamisme ». Il voit dans ce festival une occasion de « relayer le travail de promotion des viticulteurs ». Enfin, dans son discours d’inauguration, Alain Juppé relève la nouvelle ouverture culturelle de Bordeaux fête le vin, acquise par la collaboration franco-chinoise : « Hong-Kong a fait un investissement remarquable cette année avec deux pavillons, la présence d’artistes, de chefs Hong-Kongais et d’un festival de cinéma. Je les remercie pour les efforts que Hong-Kong a fait pour être présent à nôtre fête ».

« Nous avons pris beaucoup de mesures de précaution »
Alors que les décès se sont multipliés ces derniers mois suite à des chutes dans le fleuve, la mairie de Bordeaux espère recevoir quelques 500 000 visiteurs pour ces trois jours de festival. Et exactement une semaine avant le lancement de la fête du vin, une nouvelle noyade dans la Garonne a posé de nouvelles questions quant au dispositif de sécurisation des quais. Néanmoins, le maire de Bordeaux garde « confiance » dans le dispositif mis en place : « tout a été fait en étroite collaboration avec l’État, avec le préfet ici. Nous avons pris beaucoup de mesures d’abord pour sensibiliser le public. Puis, des mesures de précaution avec le double barriérage le long des quais, la présence d’un bateau de surveillance sur la Garonne et la présence aussi humaine des polices nationale et municipale ». Alain Juppé reste donc tout à fait satisfait du plan de sécurisation des quais, il conclut « je pense que nous avons toutes les raisons d’être confiants dans le déroulement de ce festival ».

Alain Juppé souffle dans un éthylotest
Photo Nicolas Pastor


Ecrit par Nicolas Pastor


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda