Pollution des côtes de Nouvelle-Aquitaine

Une nappe d’hydrocarbures pourrait atteindre les côtes de Nouvelle-Aquitaine la semaine prochaine après le naufrage du navire « Grande America » qui a sombré à quelque 300 kilomètres de La Rochelle. Cette pollution marine, sous-marine et inévitablement côtière sur notre façade Atlantique met encore sous le feu de l’actualité la question de la prévention des pollutions. Une nouvelle fois, après notamment les naufrages de l’Erika en décembre 1999 et du Prestige en novembre 2002, les régions de l’Atlantique vont devoir subir les conséquences écologiques, économiques et sociales d’un drame qui aurait pu et dû être évité. Depuis plus de 20 ans, le CESER Nouvelle-Aquitaine avec ses homologues français (Association des CESER de l’Atlantique) et européens (RTA, Réseau transnational atlantique) alerte sur les risques, déplore et annonce d’autres catastrophes si une politique active de prévention et de contrôle des risques du transport, assortie d’une réglementation sociale protectrice des équipages, ne devient pas réalité à l’échelle européenne. Le trafic maritime s’accompagne de risques permanents, qu’il s’agisse du transport de matières dangereuses ou encore des effets du dégazage et du déballastage. Le CESER Nouvelle-Aquitaine souhaite rappeler les alertes formulées dans plusieurs de ses travaux sur un certain nombre de risques, nuisances et pollutions occasionnant des atteintes portées à une biodiversité toujours fragile et aux activités économiques dépendant du vivant (comme l’ostréiculture, la mytiliculture…).


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda