Quinsac

« Yaacobi et Leidental » une conception cruelle de l’humanité.

La compagnie du Portail nous a offert dans le cadre du festival de théâtre de Quinsac une pièce de Hanokh Levin, qui mêle dialogues et chansons. Disparu en 1999, il est l’auteur d’une cinquantaine de pièces de théâtre, ainsi que de plusieurs recueils de poésies et de proses.

L’histoire ; Leidental est l’ami de Yaacobi, enfin était, puisque depuis quelque temps ce dernier lui reproche de ne pas être « de la même espèce » que lui. Étrange critique qui laisse perplexe ce pauvre Leidental ainsi que le spectateur. Les deux amis fâchés tombent simultanément sous le charme de la même femme Ruth . C’est un coup de foudre pour cette voluptueuse musicienne aux mines inspirées. Ils ont conscience qu’ils n’ont rien à offrir à la belle, ils ne sont ni riches, ni beaux, ni très intelligents, ni même très intéressants. Yaacobi d’ailleurs ne comprend pas ce qu’elle peut bien lui trouver, car elle ne tarde pas à répondre à ses avances, non sans calculer toutes les erreurs de ce soupirant maladroit. Chaque faute commise sera consignée dans une liste dont il devra lui rendre compte. Leidental quant à lui, ne cesse de suivre le couple et la belle pragmatique, le soumet bientôt aux tâches les plus basses. Un trio un peu vil et malsain va s’établir.

Le metteur en scène Jean-Philippe Cros

Une pièce étrange éclairée par des intermèdes musicaux qui allègent le propos, car le style est très cru et les personnages lamentables. On rit un peu jaune ; le personnage féminin se révélant souvent infâme. Les hommes sont pathétiques. Pas de héros dans cette histoire, l’auteur porte un regard acide sur l’humanité. La mise en scène astucieuse est assurée par Jean-Philippe Cros. L’actrice Anne Viossat éclaire par sa prestance et sa malice ce rôle de manipulatrice rancunière. Eric Dubourdieu est un Yaacobi inquiétant et ambigu. Stéphane Mainguy campe un Leidental agité qui cherche sa place dans ce trio. Direction musicale Pascal Pistone, régie Bernard Vigneau. La musique des chansons est une création des étudiants de la licence Musiques Actuelles de l’Université Bordeaux Montaigne. Suivez l’actualité de la compagnie du portail : http://compagnieduportail.fr/
Le festival de Quinsac continue : dimanche 17 mars à 15 h avec « Burn out » par la compagnie « lous coumédiens », samedi 16 mars à 20 h 30 « un ouvrage de dames » par la compagnie « Un chien sur le toit ». Et toujours en Entrée libre !


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda