Bordeaux

Etrillée à Castres, l’UBB prépare le match contre le Racing

Aussi bien l’UBB que le Racing paient un lourd tribu au Tournoi des Six Nations qui fausse totalement le championnat, dans lequel seul le Stade Toulousain surnage et du coup la Pro D2 devient plus intéressante que le Top 14.



Avec le Tournoi, non seulement il y a les absences mais en plus il y a les blessures et l’UBB pourrait bien se voir privé de son ouvreur fétiche pour la fin de la saison, pas tout à fait mais il en a quand même pour six semaines. Les clubs qui fournissent les internationaux sont dans la difficulté comme La Rochelle dont on se demande s’ils arriveront à se qualifier. Les séquelles de la Coupe du Monde en France sont très douloureuses avec des joueurs qui sont totalement au bout du rouleau et qui ont plus besoin de repos que de se retrouver sur la scène internationale et on en voit le résultat pour être passé à côté d’une humiliante défaite. Amputé d’une partie de son effectif l’UBB ne tourne pas rond car il manque quelque chose, en témoigne cette danse qu’elle est allée prendre sur le terrain de Pierre Fabre qui a du faire jubiler Davidson qui avait était poussé a la porte de l’UBB par Rory Teague qui s’est rapidement fait virer et c’est vrai que Davidson a amené quelque chose à Castres quand on regarde les six essais que ses troupes ont administré aux visiteurs girondins. Il a amené de la fluidité et du mouvement à une équipe qui restait pénible à jouer et qui l’est toujours mais qui a particulièrement enrichi sa palette. La grosse illusion, c’est ce premier essai de Moustin qui a pu faire croire une minute que l’UBB allait pouvoir l’emporter et il ’a pas fallu très longtemps pour déchanter après ces quinze premières minutes plutôt à l’avantage de l’UBB.

Un Buros désabusé par le résultat

Si l’UBB a maintenu le suspense jusque vers la trentième minute où encore on a pu envisager un retour dans les points mais dès la mi-temps sifflée sur le score de 20 à 7 on a compris qu’il serait difficile de refaire surface tant Castres cherchait à envoyer du jeu. Un jeu parfois entaché d’en avant mais assez séduisant pour comprendre qu’il serait difficile de vraiment refaire le terrain perdu. Beaucoup trop de scories sont apparus dans le jeu des visiteurs confondant vitesse et précipitation mais ils ont quand même réussi un instant à enlever le bonus au locaux par le joker médical qui vient de rejoindre l’UBB, inaugurant sa présence dans l’équipe qui semble avoir trouvé la un bon élément. Après une première mi-temps dominée par les Castrais, la seconde va l’être d’autant que les locaux vont multiplier par deux le nombre de réalisations montrant qu’ils avaient bien envisagé de prendre le bonus offensif, histoire d’améliorer leur position au classement qui les voit figurer maintenant à la troisième place doublant ainsi l’UBB qui se retrouve à la quatrième place, attention à la glissade. La préoccupation actuelle va être de composer un quinze capable de s’imposer face à un Racing aussi handicapé que lui avec ce tournoi des Six Nations. Comme l’équipe de l’UBB, le Racing est donc handicapée par l’absence de quelques pièces majeures qui sont au repos obligatoire avant France Galles le 10 mars à Cardiff où les Français aimeraient bien poursuivre leur série gagnante depuis 3 ans. En attendant réponse sur la pelouse de Caban Delmas samedi soir à 21 heures

Maxime Lamothe sera-t-il de la compo face au Racing ?

Castres Olympique : 41 (6 essais Goodhue21ème, 50ème, Le Brun 31ème, Hulleu 35ème, Staniforth 77ème, Raisuèmeqe 80ème ; 1 pénalité Le Brun 8ème ; 4 transformations Le Brun 32ème, 51ème, 79ème, 80ème)

Union Bordeaux Bègles : 12 (2 essais 15 ème Moustin, 64ème Taufa ; 1 transformation Garcia 16ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1
Le Crime de la Pizzéria

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Nous suivre sur Facebook

Agenda