Bordeaux

Les Girondins retombent dans leurs travers.

Jean-Louis Triaud n’était guère enthousiaste à la fin de ce match et il voulait croire que son équipe avait fait réserve d’énergie pour le match face à Troyes en Coupe de France. Il va falloir déployer un peu plus d’énergie pour aller espérer disputer la finale au Stade de France car surement que les troyens vont tout faire pour accéder à cette finale qui permettrait à l’ancien bordelais Jean-Marc Furlan de jouer un vilain tour aux Girondins

JPEGLes joueurs au scapulaire semblaient en regain de forme et de motivation suites aux dernières sorties contre Montpellier, Lens puis Sochaux. Alors secrètement, on espérait une belle fin de saison de la part du club, avec en point d’orgue la demi-finale de coupe nationale la semaine prochaine à Troyes. Mais tout ce renouveau à été balayé en une heure et demi a cause d’une des pires rencontres des hommes de Francis Gillot cette saison. Dès le départ, l’entraîneur girondins doit se passer des services de Benoit Trémoulinas et Grégory Sertic, tous deux blessés. De plus, dans l’optique de la rencontre primordiale contre les Troyens, le latéral droit brésilien Mariano est mis au repos pour éviter une suspension lié à une accumulation d’avertissement. On retrouve donc dans le onze de départ Marange à gauche de la défense, Rolan en milieu droit - poste inhabituel - et le revenant Bellion à la pointe de l’attaque bordelaise en lieu et place du Malien Diabaté. La rencontre démarre sur un rythme des plus calmes. Les Girondins de Bordeaux n’arrivent pas à créer du jeu et ce sont les Rémois, qui luttent pour se maintenir, qui prennent les devants durant la première période avec quelques opportunités. Les Bordelais n’ont quant à eux jamais apporté le danger auprès des buts adverses, étant trop brouillon dans le jeu. Au retour des vestiaires, le jeune Diego Rolan cède sa place pour le Gabonais Poko. C’est alors un Bordeaux légèrement plus appliqué qui joue sur la pelouse de Chaban-Delmas. Parfaitement bien servi dans l’axe, David Bellion perd son duel face au gardien de Reims. Ce dernier sera remplacé par Cheick Diabaté à vingt minutes du terme. Ce changement va changer la physionomie de la rencontre : les Girondins vont alors se procurer les meilleures occasions, avec notamment une tête du de l’attaquant malien repoussé grâce à une magnifique claquette d’Agassa, qui permet à son équipe de repartir de Gironde sans prendre de but. La rencontre se solde donc par un très triste 0-0, énième rencontre sans but ni jeu cette saison. Mais comme annoncé depuis plusieurs semaines, il n’y a plus rien à espérer du championnat pour les locaux, seule la Coupe de France sera disputée à 200%. Avec ce quinzième nul de la saison, les Girondins stagnent a la neuvième place avec 48 unités sans profiter des contres-performances de Lorient et Montpellier, juste devant au classement. La suite de cette interminable saison pour les Girondins, c’est un déplacement chez l’équipe en forme, l’AS Saint-Etienne vendredi prochain avant de se rendre à Troyes pour une rencontre de la plus haute importance en demi-finale pour la Coupe de France, une première depuis 2002.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Nous suivre sur Facebook

Agenda