Bègles

L’UBB devant une équation difficile à résoudre face à Montpellier

Bordeaux-Bègles et Montpellier ont des projets de jeu analogues, mais Montpellier a deux ans d’avance sur l’Union dans la mise en place de son équipe sous la direction de Fabien Galthier. Depuis le retour de ses internationaux Montpellier est revenu dans le cadre des places qualificatives. Aussi bien Vincent Etcheto que Marc Delpoux redoute cette équipe qui excelle sur les ballons de relances, avec François Trinh Duc et Fulgence Ouédraogo, mais il n’y a pas qu’eux ! Une victoire serait un gage de maintien, mais cela sera très difficile.

Ce pourrait être le vrai tournant de la saison, car une victoire ouvrirait grandes les portes du maintien alors qu’une défaite permettrait au doute de s’installer avant d’aller batailler contre le Biarritz Olympique début mars. Entre les deux matchs, c’est quinze jours qui vont permettre de respirer car beaucoup de joueurs ont besoin de souffler d’une part et d’autre part l’infirmerie accueille beaucoup de monde. Pour ce match contre Montpellier on assistera au retour d’Adams et de Connor qui font partis des valeurs sures de l’équipe, mais il subsiste des inquiétudes devant ou Léo ne devrait pas pouvoir revenir son coude demandant un peu plus de temps que prévu initialement. De nombreux petits bobos chez les avants font planer quelques doutes sur la composition du huit de devant qui devra être à la fois fort et mobile sur cette confrontation face à Montpellier. Le terrain annexe de Moga étant trop boueux c’est encore le synthétique de la Plaine des Sports qui est mis à contribution pour les entraînements à l’extérieur mais si le synthétique rend des services, il ne faut pas en abuser sous peine de voir des ennuis tendineux s’installer chez les joueurs dixit Marc Delpoux.

Entrainement à la Plaine des Sports
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Pour ce qui concerne les enseignements de la rencontre à Toulon, il n’y a pas grand chose à en tirer d’autant que le match a été totalement faussé pendant 10 minutes par un réglement biscornu. Vincent Etcheto en retient cependant de la volonté, de l’organisation défensive mais il constate que l’Union a été prise sur cinq essais à deux passes maximum : "les joueurs ont donné, ils étaient présents mais dans le détail trop de fautes, fautes techniques, jeu au pied trop faible" ..."Montpellier est primordial pour nous face à une équipe qui joue comme nous, mais qui est meilleure que nous ! Çà va être très difficile." . Pour Marc Delpoux tout autre objectif que le maintien serait suicidaire comme il le répète depuis plusieurs mois et nous pensons qu’il a raison car Montpellier est l’exemple de cette stratégie, se maintenir en construisant son jeu, les jours meilleurs viendront après. "Cette équipe là elle est un peu à notre image avec 1 ou 2 ans d’avance. C’est une équipe qui est très forte physiquement devant, elle a une très bonne conquête et elle a des joueurs qui ont la capacité de faire la différence au niveau de leur trois quarts amené par une grosse charnière jouant les ballons de récupérations"..."je crains ces équipes jumelles à la nôtre beaucoup plus que celles qu’il nous faut contrer dans un secteur bien déterminé, eux, il faut les contrer partout."

Union Bordeaux Bègles / Montpellier Hérault samedi 18 février
Stade André Moga
Rugby + (201)
ARL et France Bleu Bordeaux Gironde
Sud Radio (multiplex avec Seb Liebaut dans la tribune de Moga)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Nous suivre sur Facebook

Agenda