Résultats de la collecte girondine des Banques Alimentaires

Les résultats de la collecte nationale des Banques Alimentaires en Gironde retrouvent leur niveau de 2019 : près de 380 tonnes de produits alimentaires de première nécessité ont été collectés.

Les chiffres
En 2021, la collecte physique approche les 380 tonnes, en retrait de l’ordre de 15% sur 2020, année marquée par une générosité jamais connue et un résultat historique. Les résultats de la collecte dématérialisée, effective dans une douzaine de magasins, ne devraient pas bouleverser la tendance : un retour à une collecte « normale » qui reste une très belle collecte compte tenu de la situation. Elle sera complétée par les dons sur la plateforme nationale monpaniersolidaire.org, active jusqu’au 15 décembre et où chacun peut soutenir la Banque Alimentaire de son choix. Si les Français ont été généreux, au niveau national, il manque 3 millions de repas pour faire face à l’augmentation de la demande dans le cadre difficile de la pandémie qui frappe beaucoup les ménages les plus pauvres

Comité d’accueil

Aspects Girondins positifs
- Le nombre record de bénévoles mobilisés sur les trois jours, avec plus de 3300 gilets orange : bénévoles de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde, adhérents des associations, CCAS et CIAS partenaires, membres des clubs services, lycéens, étudiants, salariés d’entreprises, retraités… sans oublier nos bénévoles et nos salariés présents sur le site. Il faut y ajouter tous ceux qui se succèdent dans l’entrepôt pour trier cette collecte. 

- L’implication de 234 magasins – dont certains ouverts cette année le dimanche - qui ont accueilli nos bénévoles. Notre équipe collecte avait mis l’accent, avec succès, sur la prospection de nouveaux magasins. 

- La mobilisation d’entreprises à nos côtés avec des prêts de matériels et de camions, des mises à disposition de salariés, l’organisation de collectes dans leurs locaux…

La Banque Alimentaire à Bordeaux

Des efforts à poursuivre
En Gironde, 12,6 % des habitants sont en situation de pauvreté alors que le niveau de vie de la population girondine est le plus élevé de la région (Source INSEE). La Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde va donc poursuivre ses efforts pour répondre aux attentes de ses 125 partenaires (associations, CCAS et CIAS). Leur nombre de bénéficiaires dépasse aujourd’hui 22 000, en progression de près de 20% depuis le premier confinement. A l’heure ou les tarifs de l’énergie et les prix de l’alimentation s’envolent, la solidarité de chacun est en effet indispensable pour faire face à une demande d’aide alimentaire croissante

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Nous suivre sur Facebook

Agenda