New York

Les Côtes de Bordeaux à Vinexpo New-york

Les Côtes de Bordeaux ont abordé l’année 2019 tambour battant avec une première participation couronnée de succès à Vinexpo New-York, les 4 et 5 mars derniers. En 2019, l’Union des Côtes de Bordeaux poursuit sa stratégie de conquête des prescripteurs, avec un calendrier très resserré sur le début d’année pour les toucher davantage en période de commandes et de réflexion.

Le bilan de cette première réussite collective à Vinexpo New-York laisse donc présager le meilleur !
Le grand export, l’avenir des Côtes de Bordeaux
Comme chaque année, le budget 2019 (près de 360 000€ alloués par le CIVB) sera affecté essentiellement aux actions de promotion export, la majorité se concentrant sur la cible « acheteurs, importateurs ». « En effet, priorité est donnée à une meilleure connaissance des vins de Côtes par les prescripteurs, pour déboucher sur de nouveaux référencements, clef du développement des 5 AOC des Côtes de Bordeaux. Si les Côtes représentent 10% de la production bordelaise, elles sont encore peu présentes dans le portefeuille des metteurs en marché internationaux. Ces derniers doivent savoir le poids économique des Côtes sur le marché français (pour rappel : 4ème en volume de vente de vins d’AOC rouges en Grande Distribution et 2ème AOC de Bordeaux), qui fait référence pour eux dans la commercialisation des vins de Bordeaux » explique Patricia Zabalza, directrice de l’Union des Côtes de Bordeaux. Ainsi 92% du budget sera alloué à des actions « export ». Tout au long de l’année se poursuivra la stratégie « presse et sommeliers » initiée à Vinexpo New-York. À la clef : des dégustations avec le Wine Spectator et le Wine Enthusiast, ainsi qu’un voyage dans les 5 AOC afin de développer « la préférence Côtes de Bordeaux ».

Un stand très accueillant pour l’accord mets et vins

À la conquête du marché américain
Aux États-Unis, les 5 AOC ont fortement progressé en 2018 avec une croissance de +25% des communales. Sur ce marché, même constat : l’AOC Côtes de Bordeaux répond parfaitement à la demande des consommateurs mais n’est pas encore assez présente. De fait, les vignerons des 5 AOC se sont retrouvés en force avec un bel espace de 24m2 (le plus important du pavillon France) sur le salon Vinexpo New York les 4 et 5 mars derniers. 9 viticulteurs se sont relayés pour proposer des animations spécifiques aux acheteurs attendus : masterclass dans une salle dédiée (près de 100 participants) animée par Yannick Benjamin, un des sommeliers les plus influents de New-York. Mais aussi : chaque jour une animation sur stand sous forme d’accords mets et vins sur les thèmes « When Tradition & Innovation Meat » et « Say Cheese ». La presse a été conviée à l’ensemble de l’événement, et des interviews ont été réalisées. « Selon les autres exposants, la fréquentation était plus importante que l’année dernière. Pour ma part, le bilan de Vinexpo New-York est très positif avec une trentaine de contacts réalisés. Mais le gros du travail reste à faire : les vins de Bordeaux sont peu présents à New-York. Sur le terrain, et notamment lors de Vinexpo New-York, les échanges avec des importateurs et acheteurs permettent de mieux cerner les enjeux du marché américain » témoigne Franck Fourcade, vigneron en Blaye Côtes de Bordeaux.

Ecrit par La rédaction