La Teste de Buch

Corine Chevallier lance l’atelier de couture mobile

Couturière de métier depuis 2016, la testerine Corine Chevallier vient de créer son atelier de couture mobile pour aller au devant de sa clientèle et proposer de réaliser retouches et travaux de couture le temps d’une balade au marché !

Corine Chevalier est une femme de caractère qui a fait de son parcours professionnel atypique une force pour concrétiser ses rêves. Rien ne la prédestinait à cette nouvelle carrière dans la couture. En effet, son domaine d’expertise, c’était plutôt l’électrotechnique ! En 1999, elle arrive sur le Bassin qu’elle connaît bien pour travailler dans une entreprise d’électricité. Il faut dire que sa mère étant d’origine bordelaise et sa tante résidant à Gujan, elle a eu l’occasion de venir régulièrement passer des vacances dans la région et, notamment, à Arcachon. En 2010, elle se reconvertit dans le bâtiment et devient conductrice de travaux. Charpente, couverture, bardage, puis menuiserie n’ont bientôt plus de secret pour elle. « J’ai toujours fait un travail d’homme dans un milieu d’hommes sans que cela ne me pose de problème », explique Corine. Des problèmes de santé vont pourtant l’obliger à se reconvertir une nouvelle fois... Et c’est à ce moment-là que ce qui n’était qu’un loisir, la couture, va se transformer, peu à peu, en véritable projet professionnel. Dans les années 90, Corine acquiert sa première machine à coudre. L’objectif n’est, au départ, que de réparer les accrocs dans ses bleus de travail. Puis, elle se prend au jeu, apprend à faire des ourlets, à changer une fermeture éclair... pour finalement réaliser des travaux de couture pour famille et amis pendant plus de 20 ans ! On lui demande, au début, de faire quelques retouches puis de reprendre un vêtement mal taillé, voire même de créer entièrement une robe ou une veste...

Corinne Chevallier au travail

En 2016, Corine décide de sauter le pas et s’installe en micro-entreprise en tant que couturière professionnelle. En plus des travaux de retouche et couture demandés par ses clients, elle crée des vêtements pour enfants, réalise ses premières expositions où elle présente sacs et pochettes de son invention. Mais Corine ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle ressent le besoin d’aller sur le terrain, à la rencontre de clients potentiels, afin de faire connaître davantage son activité. Après avoir mûri son projet pendant plusieurs mois, Corine fait l’acquisition d’un camion qu’elle va transformer en atelier de couture mobile, une sorte de couture truck ! Le principe est simple : vous avez des petits travaux de couture à réaliser (un ourlet à faire, des boutons à changer ou un accroc à réparer) et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Il vous suffit de retrouver l’atelier de couture mobile sur le marché de Gujan-Mestras, à côté de la gare, les mercredis matins ou sur le marché de Salles les jeudis matins et de confier à Corine les vêtements en question. Juste le temps de faire vos emplettes et vous pouvez repasser à l’atelier de couture mobile récupérer votre bien. Pas d’attente et un travail soigné ! « Je suis une perfectionniste, je veux que cela tienne. Avec moi, c’est du solide », s’amuse la couturière. Grâce à ses deux machines à coudre, une mécanique et une électronique, ainsi que sa surjeteuse, Corine est également en mesure de répondre à des demandes plus spécifiques (création de vêtements ou de sacs sur commande) ou de réaliser des travaux plus lourds. D’autres emplacements et créneaux pour retrouver l’atelier de couture mobile sur le Bassin et le Val de l’Eyre sont en cours de négociation. Le reste de la semaine, on peut, bien entendu, retrouver Corine à son atelier « fixe » situé dans l’écoquartier de la Teste, 7 rue des Cistes. Une affaire à suivre...

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda