Bordeaux

BNP Paribas Primrose Bordeaux : une 15ème édition chamboulée par la météo

Le tournoi de Bordeaux BNP Paribas Primrose vient de se terminer ce dimanche 19 mai. Une semaine où les matchs ont été difficiles à agencer à cause de la météo.



Elle était là. La pluie n’a pas cessé de pointer le bout de son nez du premier au dernier jour du tournoi. Des averses qui ont donné du fil à retordre aux organisateurs du BNP Paribas Primrose. Certains diront qu’il y a bien des terrains couverts à la Villa Primrose mais seuls les terrains extérieurs sont homologués pour l’ATP 175 bordelais.

Une night session vraiment nocturne

Attendre le meilleur pour la fin s’est avéré vrai avec la première night session qui s’est déroulée en milieu de semaine à la Villa Primrose. Le tableau final du tournoi bordelais BNP Paribas Primrose a débuté avec du retard dû à de fortes averses. Résultat, le match opposant Stanislas Wawrinka à Bernabé Zapata Miralles a commencé à l’heure prévue pour la première nocturne du Challenger, à savoir 20 heures. Les visiteurs du jour ayant aussi leur billet pour la night session ont donc pu profiter de deux matchs tardifs pour le prix d’un. Cette rencontre opposait le Britannique Andy Murray à Kyrian Jacquet (219ème). Le Français a livré une première partie de match très serrée. Tour à tour les deux joueurs ont chacun réussit leurs jeux de service. Kyrian Jacquet a réussi à tenir tête à Andy Murray jusqu’au score de cinq partout avant de se faire breaker et de déclarer forfait en début de deuxième set (7-5 /2-0).

Andy Murray en night session

Un public au rendez-vous

Andy Murray marquera l’histoire de cette 15ème édition puisqu’il aura joué lors des deux nocturnes du tournoi. En s’inclinant en huitième de finale face à Grégoire Barrère (6-4 6-2) devant des tribunes combles. Même s’il en a l’habitude Grégoire Barrère n’affectionne pas de jouer tard le soir. « J’ai du mal à retomber et à me coucher. » Toutefois, la présence massive du public français l’aura comblée : « Jouer comme ça contre des super joueurs devant des tribunes remplies c’est quand même un très bon moment à passer ». Les spectateurs quant à eux étaient ravi de pouvoir assister à des matchs après leur journée de travail. « C’était un plaisir de voir jouer un ancien numéro un mondial. Un troisième set pour faire durer le plaisir ne m’aurait pas déplu », s’amuse Émilie en sortant du court central. Grégoire Barrère s’est ensuite retrouvé face à la tête de série Arthur Fils, devant qui il aura cédé (6-4/6-4).

Pedro Martinez et Arthur Fils se saluent

Une finale explosive

Le soleil aura eu enfin pointé le bout de son nez. La finale opposant Arthur Fils à l’espagnol Pedro Martinez (51ème) n’aura pas pris du retard. Éliminé l’an dernier par Ugo Humbert, le 34ème joueur mondial a aujourd’hui pris sa place. Après 1 h 26 de match, le jeune tennisman a réussi une sacrée performance en gagnant son deuxième titre sur le circuit. Le mois de mai lui porte-t-il peut être chance puisque c’est à la même période l’an dernier qu’il a obtenu son premier titre à Lyon. Jour après jour, le joueur français n’a pas arrêté de se surpasser en s’encourageant. « Une
fois que je suis en confiance et que je sens bien mon jeu, je sais que je suis un peu plus compliqué à battre. » Pour finir en apothéose en remportant la 15ème édition de Primrose, lui garantissant d’être tête de série à Roland-Garros.

Ecrit par Charline Guicheney


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Nous suivre sur Facebook

Agenda