Bordeaux

Michèle Delaunay en tête sur sa circonscription : « le scrutin a ouvert la porte d’une émancipation »

Michèle Delaunay, députée sortante et nouvellement ministre déléguée, revient sur l’avance que les bordelais lui ont accordée lors de ce premier tour des législatives. Sur la deuxième circonscription de la Gironde, Michèle Delaunay faisait face au disciple du maire de Bordeaux, Nicolas Florian. La députée sortante le devance sur ce premier tour de plus de neuf points avec 43,5% des voix contre 34,28% pour son adversaire.

« Cela confirme que Bordeaux n’est plus scotchée à la droite »

Michèle Delaunay et son suppléant Vincent Feltesse
Photo Simon Labouyrie

Pour la députée sortante, il est clair que cette dynamique confirme l’élan qui s’est révélé lors des présidentielles de mai dernier ; les bordelais cherchent à sortir de l’ancienne dominance de la droite sur la région. De plus, le report des voix ne prévoit pas de remontée exceptionnelle de Nicolas Florian ; seules celles du Front National auraient pu déstabiliser le scrutin, mais les quelques 5,77% ne risquent guère de renverser les scores. Michèle Delaunay n’en arrête pas pour autant la mobilisation, « l’heure est à rassembler ; il faut que nous fassions entrer Bordeaux dans la dynamique de François Hollande ».

« Nous préparons les élections, bien évidemment municipales, mais pour l’instant nous sommes sur des élections législatives »

Le dernier rebondissement en date au parti socialiste bordelais fut le remplacement d’Emmanuelle Ajon par Vincent Feltesse pour la suppléance de Michèle Delaunay sur sa candidature parlementaire. Alors, ce coup de théâtre survenu quelques jours seulement après l’élection de François Hollande fut globalement perçu comme une volonté socialiste de préparer les prochaines municipales. Ludovic Freygefond, vice président de la CUB nous confesse son impression : « nous préparons les élections, bien évidemment municipales ». Mais il reconnait d’abord dans ce remplacement une manière d’impliquer l’ancrage territorial de Vincent Feltesse à l’Assemblée. Avec la nomination ministérielle de Michèle Delaunay, les choses ont du être reconsidérées et la suppléance de la député sortante a prit une nouvelle dimension : « Vincent Feltesse, en tant que président de la CUB, connait les dossiers bordelais et on souhaitait qu’il puisse porter ces dossiers en tant que parlementaire, si Michèle Delaunay est reconduite dans ses fonctions de ministre ».

« Un scrutin après l’autre »

La député sortante ne souhaite pas bruler les étapes et insiste, « un scrutin après l’autre, c’est vraiment ma démarche ». Elle préfère, pour le moment, concentrer la mobilisation sur sa candidature parlementaire : « notre progression a montré que pendant cinq ans j’ai travaillé. Les bordelais jugeront si, dans deux ans, nous avons suffisamment travaillé, et de manière crédible pour qu’ils puissent faire confiance à un candidat (à la municipalité) ».

Résultats complets sur la deuxième circonscription :
Delaunay (PS) 43,50% / Florian (UMP) 34,28% / Comard (Front de Gauche) 7,14% / Noël (EE-LV) 6,21% / Jay(FN) 5,77% / Peny (NPA) 0,79% / Donnet (AEI) 0,54% / Bugeau (DR) 0,53% / Ferrari (MEI) 0,44% / Boudy (Bx à Gauche) 0,30% / Dupont (LO) 0,27% / Menuet (Solidarité et Progrès) 0,21%

Ecrit par Nicolas Pastor


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda