Bordeaux

Le 2ème face à face Juppé-Feltesse accouche d’une souris

C’est dans le cadre des imprimeries du journal Sud-Ouest, dans un insolite environnement d’immenses bobines de papier que s’est tenue cette deuxième confrontation télévisée entre le Maire sortant et son challenger socialiste. L’ambiance était visiblement tendue.

Une tension palpable
Les deux impétrants munis de leurs dossiers et très concentrés entrent très vite dans le vif du sujet. Un temps d’avance évident pour l’un, la nécessité urgente de changer d’ère pour l’autre, quelques chiffres et considérations contradictoires en ce qui concerne le logement social, Alain Juppé n’admettant pas d’être ainsi attaqué sur un sujet qui le préoccupe, mobilise ses services, et évolue dans le bon sens, Vincent Feltesse pointant selon lui le retard de la ville dans ce domaine …. Bref un débat où les échanges de coups n’ont pas tardé à venir, dans un climat très tendu mais cependant courtois, viril mais correct diraient les supporters de l’UBB … les deux hommes se connaissent bien et se respectent, les adeptes de la démocratie ne s’en plaindront pas.

Le Stade
Et de continuer la confrontation en abordant le démarrage des travaux de la ligne D du tram où chacun attribue le retard à l’autre sans que le spectateur attentif y trouve vraiment son compte. Quelques escarmouches avant d’aborder un sujet qui fait polémique, quel avenir pour le stade Chaban-Delmas ? Vincent Feltesse souhaite clairement que le stade devienne le terrain de jeu de l’UBB, Alain Juppé évoque quant à lui une consultation avec deux options : Une grande plaine des sports ou surprise ! Un stade de 25000 places. Une pétition* favorable à l’installation de l’UBB circule en ce moment sur Bordeaux

La Culture
De la culture je ne veux pas en parler dira d’emblée Alain Juppé, car sur ce sujet les critiques de mes adversaires ne sont que dénigrements sans fondement. Après une courte polémique restée quelque peu obscure sur l’origine de tracts attaquant l’action du maire, Vincent Feltesse rappellera selon lui les lacunes culturelles essentiellement en matière de création locale et de proximité, remarques tout à fait erronées selon son adversaire et contraires au niveau reconnu nationalement de la culture à Bordeaux. Pour ce qui est de la fiscalité locale, si le sortant souhaite ne pas l’augmenter, en bon challenger Vincent Feltesse lui le promet, surenchère pas très surprenante en pareil cas. La légitimité ou non en cas de défaite de Vincent Feltesse à Bordeaux pour ce qui est d’être reconduit comme Président de la CUB sera le sujet d’une dernière escarmouche, Vincent Feltesse ne voit pas en quoi la loi républicaine le lui interdirait, selon Alain Juppé, même si pour l’instant Vincent Feltesse n’a ni gagné Bordeaux, ni perdu la CUB, l’obstacle s’il n’est pas légal pourrait bien s’avérer être d’ordre moral.
Que dire de cet affrontement sinon qu’il fut de bonne qualité sans pour autant apporter de grandes nouvelles ni bouleverser le déroulement de la campagne, et que la dignité de son déroulement est tout à l’honneur de notre cité.

* cliquez sur Girondins dans le bandeau rouge en bas de page

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Nous suivre sur Facebook

Agenda