Bègles

L’union déçue malgré sa victoire sur Agen par 29 à 15

Lâcher le bonus offensif alors qu’on joue à 15 contre 14 à la dernière minute du temps réglementaire, c’est la mésaventure qui est arrivée à cette fantasque équipe bordelo-béglaise et ce point pourrait peser lourd dans la balance. Dans le même temps l’Aviron Bayonnais est aller arracher la victoire d’un petit point en terre lyonnaise et le Biarritz Olympique a battu le Racing Metro. Pour le maintien, rien n’est joué sinon que le premier condamné est Lyon et l’Union reste scotchée à la 12ème place.

Le vent souffle fort en faveur de l’Union quand Camille Lopez donne le coup d’envoi et tout de suite les bordelo-béglais prennent les choses à bras le corps et héritent d’une pénalité que Camille Lopez ne transforme pas. Animé d’une volonté farouche les joueurs de l’Union envoient du jeu, débordent les visiteurs et suite à une touche relance, le ballon échoue entre les mains de Reihana qui feinte la passe et marque en bonne position tout en prenant un coup involontaire sur l’action.

Patrick Toetu s’échappe du groupé pénétrant pour aller marquer
photo Laurent Chaudru

Avec la transformation de Lopez l’Union mène dès la 7ème minute par 7 à 0 et ainsi tout au long de cette première mi-temps l’Union va prendre le jeu à son compte. Ce n’est pas l’apparition de la pluie à la la 28ème minute qui va paralyser les intentions de l’Union, au contraire ils remettent l’ouvrage sur le métier et après une série sur le fermé c’est Avéi qui pointe dans un trou de souris. En bonne position, Lopez transforme et c’est ainsi qu’a la 33ème minute l’Union a fait le break, les supporters commencent à caresser l’idée du bonus offensif si les intentions de jeu et la domination de l’équipe locale continue. C’est à quelques instants avant la mi-temps que suite à une touche et à la constitution d’un groupé pénétrant que balle en mains, Toetou se détache du groupé et balayant ce qui reste de défense va pointer le 3ème essai synonyme de bonus offensif. Moga exulte car l’Union rentre au vestiaire en menant 19 à 0.
La seconde mi-temps voit les agenais engager avec un vent bien moindre en leur faveur avec la pluie qui s’est abattue en première mi-temps. Du côté de l’Union Hugh Chalmers qui s’est fait durement secoué en première mi-temps a cédé sa place à Dan Léo.

Heini Adams s’échappe
photo Laurent Chaudru

L’Union reprend cette mi-temps avec la même ardeur que pendant la première, mais elle semble avoir tendance à se découvrir, offrant le flanc à la contre attaque et c’est sur l’une d’elle que Lopez va se blesser à l’épaule gauche en plaquant Vaka, mais il reprend sa place. On enregistre un léger flottement dans les rangs unionistes et c’est ainsi que l’équipe va encaisser 8 points en 3 minutes. A la 55 ème minute Fraser remplace à l’ouverture, un Lopez qui souffre. Son expérience remet un peu d’ordre dans l’équipe et il va ainsi ajouter 3 points au pécule girondin pour redonner un peu d’air. Après une série de turn-over l’Union hérite d’une pénaltouche à proximité de la ligne agenaise, qui ouvre un boulevard à Adams suite à une magnifique combinaison sur la touche, celui-ci marque en bonne position et Fraser transforme. L’Union a repris le bonus offensif, ce qui dans l’optique du maintient est une excellente chose. Il reste moins de 10 minutes et l’Union avec ses avants secouent les agenais et si l’on a compris que le gain du match est acquis, il serait de bonne guère de conserver le bonus offensif. Malheureusement l’Union trop confiante va se lancer dans ces approximations dont elle a le secret alors qu’il aurait fallu serrer la garde. C’est ainsi qu’à l’ultime minute alors qu’elle joue à 15 contre 14, l’Union encaisse un essai assassin qui la prive du bonus offensif. On a vu une excellente équipe de l’Union qui si elle avait joué avec cet allant et cette engagement à Lyon serait aujourd’hui à l’abri d’une mauvaise surprise. Tout est encore à faire et souhaitons que tous soient aussi bons sur les deux prochains matchs surtout à la touche ou Agen a été privé de ballons.

Union Bordeaux Bègles : 29 (4 essais : Reihana 6ème, Avéi 33ème, Toetu 40ème, Adams 70ème ; 3 transformations : Lopez 7ème, 34ème, Fraser 71ème ; 1 pénalité Fraser 67ème)

Sporting Union Agenais : 15 (2essais : Ahotaeiloa 49ème, Vaka 79ème ; 1 transformation Tian 80ème ; 1 pénalité Barnard 47ème)

Plus de photos du match par Michel Campistrau

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda