Libourne

Fest’Arts bat son plein

C’est dans un Libourne écrasé de chaleur que ce 21ème Fest’Arts se tient, jamais il n’avait fait si chaud et aux dires de Dominique Beyly, ce n’est pas un facteur qui stimule la fréquentation dans la journée. Par contre selon la même source la journée du jeudi a drainé une foule énorme et particulièrement le soir ou la fraîcheur par contre incite les gens à sortir. Les buvettes ne désemplissent pas dans la journée avec ce temps et c’est bon pour les rentrées associatives car il ne faut pas oublier que la gratuité est la règle.

Pour Dominique Beyly et Michel Galand, la plus belle réussite se situe au niveau des "Préalables" qui ont permis à 6.500 personnes de participer au niveau des communes de Saint Denis de Pile, de Saint Antoine sur l’Isle, de Génissac, des Peintures et de Saint Ciers d’Abzac. Ces "Préalables" ont permis l’implication des équipes municipales et des associations pour permettre la tenue des spectacles et chaque municipalité a habillé la soirée d’une activité bien à elle, comme un marché de producteurs par exemple. Ces "Préalables ont déclanché une émulation et une dynamique incroyable permettant à des communes qui s’ignoraient poliment depuis longtemps de travailler ensemble. La jauge de 1.500 personnes a été régulièrement atteinte pour la déambulation de Déabru Beltzak, sauf à Saint Antoine sur l’Isle car à cause de la pluie la déambulation n’a rassemblée que 400 personnes ce qui n’est pas si mal car rien n’a été annulé.

Dominique Beyly et Michel Galand
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque


A côté de cette réussite territoriale, il y a l’ampleur du programme sur Libourne avec 39 compagnies, 12 pays représentés avec 10 exclusivités nationales. Il ne faut pas oublier le partenariat avec le Pays Basque Espagnol dans le cadre des accords de coopération entre l’Aquitaine et le Pays Basque Espagnol. En effet, en relation avec le Département de Culture du gouvernement basque et son Institut Etxepare, et l’Institut Français à Bilbao, avec la région Aquitaine et l’OARA (Office Artistique de la région Aquitaine) et du service de coopération international de la Région Aquitaine, le festival Fest’Arts propose une vitrine artistique de production (situation géographique), de compagnies marquantes du théâtre de rue basque espagnol.

La pâtisserie Lopez
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

C’est ainsi que les compagnies : Deabru Beltzak, Trapu Zaharra Teatro, Organik et Turukutupa sont présentes sur cette édition 2012. Pour trouver et aller chercher cette programmation c’est un travail de prospection et de découverte qu’effectue Dominique Beyly à travers la France et l’Europe avec l’aide d’un réseau d’informateurs qui lui permettent de renouveler le plateau des troupes présentes même si certaines ayant laissées une image forte reviennent comme Deabru Beltzak (2003)à et Trapu Zaharra Teatro (2002). Evènement dans l’évènement et les habitués auront surement remarqué, pour la première fois cette année la pâtisserie Lopez est ouverte durant Fest’Arts, c’est à la demande du maire Philippe Buisson que cette pâtisserie est ouverte cette année et ils ne partiront en vacances pour 3 semaines qu’à partir de dimanche après midi et donc le magazin sera ouvert jusqu’à dimanche midi. Pour la petite histoire la famille Lopez s’est installée à Libourne en septembre 1976 et c’est actuellement le fils qui tient car le père est à la retraite depuis 2006. Avec les Nouvelles Galeries, c’est une des plus vieilles enseignes de la rue Gambetta et c’est vrai que cette officine fermée à l’angle de la rue Jean Jaures et de la rue Gambetta pendant Fest’Arts avait quelque chose de "tristounet".

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda