Union Bordeaux-Bègles

Difficiles débuts pour l’Union en Top 14

L’ Union a trébuché face au Stade Français qui s’offre en prime le bonus offensif, au temps dépassé. Difficile d’incriminer l’arbitre car il n’a pas été mauvais, mais on l’a senti un peu sous influence, surtout à la rentrée de Kelleher où on a eu l’impression que c’était lui l’arbitre. L’Union n’a jamais fermé le jeu et elle a essayé de faire ce qu’elle sait faire, mais il faut aller plus vite et se montrer moins maladroit, les problèmes entrevus face à La Rochelle se sont confirmés. Il reste beaucoup à travailler en attendant le retour des mondialistes.

Les dirigeants des Burdigalais, le club des supporters de l’Union Bordeaux Bègles ont eu la bonne idée de demander l’utilisation de la Bodega du stade pour recevoir ceux qui voulaient suivre le match sur Sport+. C’est ainsi qu’un peu plus de 200 personnes se sont retrouvées pour suivre cette retransmission en direct du premier match de l’Union en Top 14. Malheureusement un très violent orage a un peu perturbé la fête et n’a pas permis de suivre la première mi-temps dans de bonnes conditions.

Une partie des supporters regardant le match
photo Michel Campistrau

Seule la deuxième mi-temps a pu être suivie en entier avec retransmission sur un seul écran, alors qu’initialement deux étaient prévus, mais personne n’a fait la moindre remarque. L’essentiel des présents étaient des habitués des travées du stade de Musard. Les instants de diffusion de la première mi-temps ont permis de voir l’essai de Nicolas Decamps en direct et à ce moment les Unionistes n’étaient plus menés que par 10 à 7, ils ont même pris le score à leur compte à la 31ème minute en menant 14 à 10 après l’interception de Connor dans ses 22. A la mi-temps le score de 24 à 14 pour le Stade Français n’était pas catastrophique et on pouvait penser que le bonus défensif restait à portée de main sur ce qu’on avait pu entrevoir durant cette première mi-temps.
La deuxième mi-temps que tout le monde a pu voir en entier, debout le gobelet de bière à la main, a laissé une impression mitigée. On a vu une Union pleine d’intentions, mais suite à des fautes de main ou a un manque de soutien voire de précipitation, comme sur les échappées de Houston Leroy ou Rofes, les unionistes n’ont pu conclure. On n’a pas vu une équipe archi dominée, mais simplement un groupe qui manque encore de "gaz" au niveau du Top 14. On a assisté à la première rentrée de Toetou qui est encore un peu juste, mais Marc Delpoux fait avec ce qu’il a et il est loin de disposé de tout son effectif.

Manque de soutien
photo Michel Campistrau

On peut regretter le carton, un peu sévère pris par Chalmers à un moment important du match où l’Union pouvait revenir dans la partie. Ces 10 minutes passées à 14 ont un peu usé les organismes et on a senti au retour de Chalmers que l’Union n’avait pas été loin de perdre pied mais jusqu’à la dernière minute on a pu croire que l’Union pouvait arracher le bonus défensif, mais c’est le Stade Français qui a empoché le bonus offensif.
Des satisfactions quand même, Décamps avec une formidable acvtivité, toujours les jambes de Connor, Rofes en défense et en attaque dans un ensemble qui n’a pas vraiment démérité où Rey était attendu au coin du bois et Reihana pas toujours bien placé dans son rôle d’arrière. Une défaite certes, mais le Championnat est encore long et attendons le prochain match "à la maison".

Le Stade Français bat l’Union 41 à 20
Stade Français 41 (5 essais : 3ème, 34ème, 37ème, 60ème, 82ème
2 pénalités et 5 transformations)
UBB 20 ( 2 essais : 10ème et 30ème, 2 pénalités et 2 transformations)
On ne peut que se féliciter de l’initiative des Burdigalais qui permet de resserrer les liens entre les supporters et on a aperçu dans l’assistance l’inamovible et très compétent supporter Léopold ainsi que Christian Merlette.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Génie du Sculpteur

Nous suivre sur Facebook

Agenda