Union Bordeaux-Bègles

Dernière ligne droite pour l’Union

Il reste 6 matchs à l’Union et il lui faut 55 points pour être sure du maintien mais pour l’instant elle n’en compte que 50. Alors entre 3 réceptions dans son stade fétiche de Chaban et 3 déplacements en terre adverse, il faut rester prudent et ne pas s’emballer. C’est du reste dans ce sens que le discours de Raphaël Ibanez se développe qui pense que son équipe à encore des progrès à faire.

La forme physique de ses joueurs ne préoccupe nullement Raphaêl Ibanez car Dominique Loustau l’a pleinement rassuré et il lui fait totalement confiance. Il aimerait par contre que ses joueurs mettent le même engagement que contre Clermont ou pour la première fois depuis son accession en Top 14 l’Union a triomphé des "jaunards". La touche reste la rampe de lancement de l'UBBIl pense que l’Union n’est pas encore au niveau de constance nécessaire pour réaliser de grandes choses et il veut maintenir le groupe sous pression et éviter de démobiliser un seul des éléments dont il dispose pour cette fin de championnat car il y a quand même de grosses rencontres à venir. Déjà le voyage à Bayonne ne sera pas de tout repos avec une équipe qui a retrouvé des couleurs avec sa victoire face à Biarritz dans le "Crunch basque" ensuite il faudra enchaîner avec la réception de Perpignan qui est en mauvaise posture et qui vendra surement chèrement sa peau. Après ces deux matchs on commencera à y voir un peu plus clair mais le coach se refuse a donner un nombre de points à aller glaner. Il y aura début avril le match en retard contre Oyonnax qui n’a pu se jouer pour cause de terrain impraticable et cela pourrait être le tournant de la fin de saison de l’UBB si par cas elle arrivait à afficher une nouvelle victoire à l’extérieur mais Oyonnax est un nouveau venu de qualité dans ce Top 14 et il ne faudra pas trop rêver. Après il restera 3 matchs avec la réception de Toulon et de Biarritz pour la clôture avec un intermède au Stade Français qui risque de ne pas être une partie de plaisir. Pierre Bernard revient à Bayonne ou il a joué 2 saisonsIl est bien difficile de faire des pronostics tellement le championnat est homogène et l’époque ou deux ou trois équipes survolaient les joutes rugbystiques est révolue. Pour cet affrontement à Bayonne l’encadrement reconduit exactement la même équipe que celle qui a terrassé Clermont avec le même banc ou Matt Graham devrait tenir le rôle d’impact player. Thibault Lacroix retrouvera ses anciens coéquipiers sur le banc au départ, Bernard le club de ses débuts et Sanchez est sur le banc comme arrière remplaçant.

Aviron Bayonnais vs UBB
Jean Dauger à 18 h 30 le 22 mars
Rugby +
ARL et RFBG
les écrans habituels

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet




Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda