Cadillac

26 et 27 mai : 17ème édition des journées portes ouvertes des Premières Côtes de Bordeaux et Cadillac

Ces 17ème journées se sont inscrites dans la poursuites de l’inauguration du Musées des Premières Côtes de Bordeaux. Le temps était de la partie et il a permis à un nombreux public de participer à ces deux journées festives. Les voitures anciennes pour leur rallye étaient là et elles suscitent toujours l’intérêt de nombreux admirateurs, mais l’objet de toutes les attentions reste le vin.

L’essentiel c’est le vin

Voitures de collection
photo Yann Chaigne

« Ici, c’est simple et convivial ! » lance M. Rousselon, propriétaire du château Peller Laroque (commune de Laroque). Il est vrai que, contrairement à certaines manifestations dans de grands châteaux de la rive gauche, personne n’est sorti de sa belle voiture allemande avec des mocassins sans chaussettes, ni de pull marin jeté sur les épaules. Même les politiques que l’on croise, et qui battent la campagne en ces temps propices, sont venus sans cravate. L’armada de communication est pourtant bien là : dès vendredi, le nouveau Musée du Vin des Côtes de Bordeaux était inauguré à Cadillac, puis il y a eu le traditionnel rallye de voitures de collection, et les produits gastronomiques de la région étaient à l’honneur tout le week-end… Mais l’essentiel, c’est le vin. Les propriétaires prennent soin d’expliquer aux touristes leur passion du terroir, les guident vers les chais. On déguste du blanc sec et du rosé en appellation Bordeaux, du rouge en Côtes de Bordeaux, du blanc moelleux en Premières Côtes de Bordeaux, du blanc liquoreux en Cadillac. Ce dernier est incontestablement le plus apprécié, pour sa robe ensoleillée, ses arômes de fruits confits et sa bouche emplie d’une sucrosité aérienne.

On boit de l’or

Valérie Labrousse
photo Yann Chaigne


A midi, la terrasse du château Garbes-Cabanieu (commune de Monprimblanc) affiche complet. Les convives sont attablés après avoir visité le domaine dont les constructions s’étendent peu à peu, synonyme d’une réussite méritée pour M. David, le propriétaire. En toile de fond, les rangées vertes épousent le relief. Au premier plan, on joue aux dégustateurs avertis. Le rouge est solide et fruité, le rosé et léger et gouleyant, le liquoreux grains nobles émerveille grâce à ses notes miellées et de fruits secs. Ici, on boit un plus que du vin, on boit de l’or. Le cochon grille sur la broche, et les odeurs de fumée viennent caresser les douces vapeurs d’alcool qui émanent du chai. Les visiteurs sont ravis.

Oenotourisme et pédagogie
Le coup de cœur revient sans conteste au château du Payre (commune de Cardan). Ce somptueux domaine se transmet de mère en fille depuis cinq générations. Valérie Labrousse, viticultrice dynamique, accueille les visiteurs dans les chais où on compose pour l’occasion avec divers ateliers culinaires, locaux ou exotiques. On explique ici la certification « terra vitis », c’est-à-dire un traitement de la vigne très respectueux de l’environnement. Dans le cuvier, des panneaux pédagogiques expliquent le cycle végétatif et les étapes de la vinification. Une porte conduit à une petite parcelle, réservée à la vendange par des enfants, car on produit aussi ici un succulent jus de raisin. Pour les passionnés de nature, la propriétaire a concocté un circuit dans le vignoble avec des vélos électriques à disposition. Quand pédagogie rime avec plaisir, les Journées Portes Ouvertes sont un réel succès !

Ecrit par Yann Chaigne


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda