Tour de France

Tour de France, Cochonou repart pour un Tour

Ce sont des français(es) passablement frustré(e)s qui ont assisté au Tour décalé de 2020. La plus grande course cycliste du Monde ne peut pas être absente de sa période de référence deux années consécutives et c’est ainsi que dès le 26 juin depuis Brest, la Grande Boucle prendra son élan.

Pour accompagner cette fête ambulante du Tour de France qui depuis quelques années boudait Bordeaux avec la fièvre bétonneuse de la précédente municipalité compliquant l’accueil de la Course d’autant que Juppé n’avait pas le goût d’un Chaban pour le sport en général ni le vélo en particulier. Ainsi on ne pouvait plus apercevoir la caravane Cochonou, qui depuis 24 ans avec ses carreaux Vichy rouges et blancs était toujours fidèle au poste. Cet étendard est visible de loin et c’est la caravane la plus prisée par les spectateurs, il est vrai qu’elle est généreuse et prudente dans sa progression devant le cœur de la course. Cochonou rassemble petits et grands autour des valeurs de partage et de savoir-faire essentielles à sa production. Après un Tour de France 2020 réussi malgré un contexte sanitaire complexe, Cochonou va continuer de mettre tout en œuvre pour rendre ces moments possibles dans le plus strict respect de la santé et de la sécurité de tous, tout au long du Tour 2021. La marque favorisera la distribution de saucissons en sachets individuels et les équipes seront munies de masques, de gants et de gel hydroalcoolique pour le respect des gestes barrières et sécuriser les distributions.

Le bar à saucissons

Cette année le Tour retrouve la Gironde avec une étape totalement Girondine de Libourne à Saint-Emilion ou les coureurs n’auront surement pas le temps de poser un regard extasié sur l’ensemble des plus beaux vignobles de France mais il sera surement très intéressant de suivre à la télévision les commentaires de Franck Ferrand sur Libourne, Saint Emilion et les villages traversés par la course que ce soit Pomerol, Néac, Lussac et Montagne sans compter les nombreux petits bourgs du Libournais situés sur ces 31 kilomètres de souvent étroites routes sinueuses montantes et descendantes, véritables casse-pattes pour les coureurs dans l’effort solitaire de ce contre la montre. Aussi bien au départ qu’à l’arrivée les amateurs auront le temps d’apercevoir favoris et préférés pour leur plus grand plaisir. A n’en pas douter les amateurs du département sans compter ceux des départements limitrophes comme Dordogne ou Charente-Maritime seront nombreux à venir suivre cette étape car trop longtemps privés de spectacles cyclistes de très haut niveau à part le critérium de Castillon qui devrait avoir lieu cette année après avoir été remis l’an passé pour la raison que tout le monde connait.

Distribution de bob

La caravane Cochonou c’est sept véhicules sur ce Tour de France avec les légendaires 2CV, l’immanquable 2CV limousine (la 2CV allongée), les indispensables camionnettes ainsi que la trépidante charcutière pour le plaisir des yeux avec leurs robes vichy et pas que, car les nombreuses animations offertes par cette marque qui va partager 10 tonnes de saucisson sur le bord des routes. C’est aussi 110 000 bobs, de nombreux sacs cabas et un kit supporter composé de goodies, d’un foulard, d’un bob millésimé et des tatouages pour les enfants. Ainsi on va pouvoir l’apercevoir cette caravane à Libourne lors de l’arrivée du vendredi 16 juillet en provenance de Mourenx et cette étape va traverser une partie du département du Sud Gironde aux routes tourmentées de l’Entre-Deux-Mers propices aux évasions en fin de cette étape de plat qui renoue avec les vieilles traditions du Tour de France avec ses arrivées à Bordeaux où se sont illustrés un Darrigade ou un Esclassans sans parler d’un Merckx qui s’est imposé en contre la montre sur les circuits bordelais mais Juppé n’aimait pas ça sa faisait trop peuple. Cette étape va traverser Préchac, Noaillan, Preignac, Cadillac, Rions, Créon la ville cycliste par excellence, Saint Quentin de Baron, Génissac avant de terminer à Libourne devant un public qui le lendemain verra s’égrainer un à un tous les survivants de la boucle 2021.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Nous suivre sur Facebook

Agenda