Bordeaux

D’une semaine sur l’autre, c’est la même ritournelle, même si le nombre de vacciné(e)s augmente, c’est le pass qui agace et la vaccination des enfants vient s’y greffer avec la rentrée scolaire.

Si un instant les mots employés avaient été un peu durs, interdiction, exclusion pour les enfants porteurs du virus, le vocabulaire s’est adouci et certains ont encore souligné dans ce cadre, une faute de communication. Pour le moins, si on comptabilise ce style d’erreurs de langage, le gouvernement et le chef d’état n’en sont plus à une près. Depuis vingt mois, il y a eu beaucoup de friture sur la ligne entre gouvernés et gouvernants et la situation est loin de s’améliorer même si les manifestations ne prennent pas d’ampleur pour le moment mais cette curieuse convergence à Bordeaux entre motards et anti-pass ne présage rien de bon. Cela pourrait insensiblement signer une convergence des contestations qui risque de s’exprimer à la rentrée car tout le monde n’est toujours pas rentré de vacances. Ce n’est que dans les prochaines semaines que l’on s’apercevra si la vague va enfler ou pas et on pourrait avoir une bonne indication dès la semaine prochaine, pour l’instant les syndicats ne montrent pas le bout de leur nez dans cette affaire

Les manifestants se rassemblent place de la Bourse

A Bordeaux ce samedi la manifestation n’a eu le droit de se montrer qu’en dehors d’un espace bien délimité qui empêchait la pénétration du cortège dans le centre ville pour éviter les incidents de la semaine passée. Les manifestants étaient face à un périmètre bien borné qui ne leur permettaient que de se diriger vers le pont de pierre et d’emprunter le cours Victor Hugo et la rue de Cursol sans pouvoir parcourir ni le cours d’Albret ni le cours Clémenceau. Parmi ces manifestants, beaucoup sont vacciné(e)s car il y a déjà quatre millions de vaccinés en Aquitaine. A écouter certains il aurait mieux valu rendre la vaccination obligatoire et après si on n’est pas vaccinés tan pis pour ceux qui se font prendre car le permis est obligatoire et cela n’empêche pas quelques uns de rouler sans permis. On peut toujours se demander si la comparaison est valable mais en attendant insidieusement la vaccination progresse avec bientôt près de soixante pour cent de la population française vaccinée, mai cela nous sortira-ils du guêpier, tout le monde s’interroge et beaucoup sont dubitatif sur la suite.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda