Pau

Pau prend un point pas vraiment mérité, mais arraché !

Arbitrage très approximatif pour ce match qui a permis à l’UBB de conserver la tête du classement du Top 14 mais cela aurait pu dégénérer avec au moins un carton, possiblement rouge, oublié.

Si l’arbitrage n’est pas strict dans ce genre de confrontation qui sent la poudre, des gestes répréhensibles viennent souvent émailler le débat et les palois n’ont pas été en reste. En gros plus de peur que de mal mais la casse aurait pu être plus lourde pour les deux équipes avec une UBB qui a eu un peu de mal à digérer son réveillon de Noël et sa victoire face à La Rochelle, La Rochelle qui par contre avait largement mérité son bonus défensif car on n’a pas vu de vilains gestes des rochelais. En tout état de cause, il y a quand même eu quelques cartons jaunes avec un pour l’UBB où paradoxalement pendant cette période ils ont pris l’ascendant, laissant à penser que quatorze joueurs suffisaient pour battre les palois. De leur côté les locaux vont prendre deux cartons dont un sera la double peine avec ce geste désespéré de Taylor à peine rentré qui sort pour dix minutes. Beaucoup de tension s’est faite sentir tout au long de la rencontre où chaque plaquage voulait faire mal, particulièrement de la part des locaux qui à l’heure actuelle sont en train de glisser en fond de classement car ils se retrouvent en dixième place à égalité de points avec Bayonne et Castres. Le Stade Français, par contre, est en train de se réveiller avec le nul acquis à Montpellier, la lutte va être chaude pour se maintenir en Top 14 pour au moins quatre clubs car, aussi bien Castres que le Stade Français ne semblent pas à leur place.

Lucu semble avoir besoin de souffler

Les bordelo-béglais se sont rendus la tâche difficile car, ils pouvaient prendre le bonus offensif qu’ils ont conservé quelques minutes. Jalibert a semblé un peu plus lent qu’à l’habitude dans son jeu au pied, même si balle en main, il a effectué une belle relance gagnante aboutissant à un des essais de ce diable de Cordero qui est de plus en plus le Kolbe bordelais avec ses jambes de feu. Il est à créditer d’un doublé qui aurait pu être un triplé, mais le sort n’en n’a pas voulu ainsi, il a encore fourni un très grand match et s’affirme comme un des grands ailiers du Top 14. Lucu après une excellente première mi-temps a semblé perdre un peu pied en seconde mi-temps par contre Woki a survolé de sa classe l’ensemble de la partie et il aurait mérité de marquer un essai validant son activité et son engagement. De même Higginbotham, mais lui il a marqué, a été à la pointe du combat et il a été sérieusement séché par Hamadache de façon fort peu élégante qui aurait mérité autre chose qu’une pénalité. Le dernier quart d’heure a été passablement violent de la part des palois qui n’ont pu faire mieux que de prendre le point de bonus défensif, ce qui est bien payé car ils ont frisé la correctionnelle. Avec une UBB un peu plus lucide et un peu plus dans l’allure, certainement que ce point de bonus défensif aurait échappé aux palois. Bon retour de Tutaia en seconde ligne et la première ligne a assuré ainsi que la seconde ligne avec Marais qui s’est pris un rucking (pénalisable) et un Cazeaux déchaîné.

Section Paloise : 23 (2 essais Pinto 32ème, Ramsay 67ème ; 3 pénalités Hastoy 13ème, 44ème, 84ème ; 2 transformations Hastoy 32ème, 68ème)

Union Bordeaux Bègles : 27 (4 essais Higginbotham 23ème, Cordero 41ème, 49ème, pénalité (7) 59ème ; 1 pénalité Jalibert 28ème ; 1 transformation Jalibert 24ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Nous suivre sur Facebook

Agenda