Pas de vrais gagnant sur ce second tour des présidentielles

Durant ces dernières heures où la campagne était close on ne s’est pas privé de parler longuement de la guerre en Ukraine qui n’était pas forcément un bon point pour Marine Le Pen et surement que cela n’a pas été anodin d’autant que vendredi Macron s’est lâché sur les armes fournies à ce pays.

Le point d’orgue de samedi c’était l’intervention historique de Zelenski dans le métro de Kiev devant plus de cent journalistes du monde entier, Zelenski qui n’a pas hésité à dire que Vladimir Poutine sera considéré dans les livres d’histoire à l’égal d’Adolf Hitler. Ce qui n’a surement pas enclin ceux qui ont pu suivre cette conférence de presse relayée en direct sur BFM TV, à mettre un bulletin de vote Marine Le Pen dans l’urne. Il a même poussé l’injure en traitant les assaillants de "salauds". Tout ceci était un terrible handicap pour Marine Le Pen d’autant que son programme a eu du mal a être entendu par les électeurs car souvent étant taxé d’imprécisions et d’impossibilités. Durant le débat elle a manqué de pugnacité face à son adversaire lui laissant le champ libre alors qu’il y avait des angles d’attaque. Surement que ne voulant pas se laisser entrainer dans une escalade d’attaques pour éviter la mauvaise aventure et le très mauvais commentaire d’il y a cinq ans elle a roulé frein serré durant ce débat. Elle a laissé beaucoup de téléspectateurs déçus du reste aussi bien par l’un que par l’autre. C’est ainsi que beaucoup de citoyens ont très certainement glissé à contre cœur un bulletin Macron dans l’urne pour le résultat que l’on sait car inconsciemment le barrage s’appliquait un peu plus qu’à la candidate du Rassemblement Nationale.

Manuel Macron réélu pour un second et unique mandat.

Le double rejet des candidats présents au second tour se lit tout de même dans l’abstention qui s’élève à 72% qui est la plus élevée depuis 1969. Les reports de voix se sont effectués à 42,4% pour les électeurs de Mélenchon sur Macron ce qui a apporté une aide non négligeable pour la réélection de l’ancien président qui redevient le nouveau pour les cinq ans à venir avec impossibilité de reconduction. Emmanuel Macron perd quand même deux millions de voix entre les scores de 2017 et 2022 alors que dans le même temps Marine Le Pen en gagne plus de trois millions avec un carton plein dans la plupart des départements d’outremer dont la Guadeloupe où elle arrive très largement en tête avec 60 pour cent des voix. Pour elle c’est un record historique de dépasser treize millions de voix dans cette confrontation électorale ou nombreux ont été ceux qui ont appelé à faire barrage à son élection avec en arrière pensée pour beaucoup de lui faire payer son admiration pour Poutine. Maintenant on se trouve face à une France partagée en trois avec aussi un vote anti Macron qui s’est manifesté d’où la suite risque d’être un peu compliqué pour le nouveau Président car il va y avoir des législatives à mener. La majorité risque d’être beaucoup plus éclatée et comme il ne pourra pas se représenter dans cinq ans sa majorité risque de rapidement s’effriter. C’est la première fois que l’on se retrouve dans cette situation et l’on verra bien ce que la formule deux mandats uniquement va pouvoir donner comme résultat.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Nous suivre sur Facebook

Agenda