Bordeaux

Le village Nansouty a inauguré sa place

En redessinant ce qui n’était qu’un carrefour, Nansouty se retrouve doté d’un lieu de vie avec banc public et espaces verts, certes modestes mais qui ont le mérite d’exister et pour une fois le sol est clair.

Fabien Robert et Nicolas Florian se sont retrouvés pour inaugurer cette place qui à terme sûrement sera dotée d’un nom, ce qu’a évoqué le maire car Nansouty a ses bienfaiteurs et bienfaitrices qui ont su porter haut l’âme de ce quartier si particulier. Une inauguration comme on savait en faire au XIXème siècle avec Mr le Maire et Mr le curé qui bénit le lieu à l’aide d’un rameau d’olivier et surtout la chorale, un moment extraordinaire où le chœur du grand théâtre sous la direction de Salvatore Caputo s’est manifesté donnant de la voix pour la Marseillaise et pour un chant moins martial qui a mis une ambiance superbe. La place était tout juste assez grande pour contenir tous les villageois et les curieux qui avaient décidé d’être présents pour cette fête extrêmement sympathique où la Bande à Léo a tenu lieu d’Orphéon Municipal. Le maire a rappelé que l’important de ce lieu ne se voyait pas et qu’il était sous les pieds de la foule avec ce réservoir de la taille d’une piscine olympique pour tamponner les effets de fortes pluies s’abattant sur le lieu sujet aux inondations. Jacques Valade était là pour cette manifestation en tant qu’enfant et habitant du quartier ainsi que Pierre Hurmic qui a souligné en aparté les points positifs avec notamment ce sol pour une fois s’éloignant du noir et qui pompe la chaleur de par sa couleur mais a trouvé aussi qu’on aurait pu faire mieux en qui concerne la verdure et les arbres. Maribel Bernard chargée du commerce, de l’artisanat, des foires et marchés était bien sûr présente car la façade Ouest de la place fait la part belle aux commerces de proximité on pouvait aussi noter la présence d’Emmanuelle Cuny.

La place Nansouty bien animée

Nansouty, est bien le cœur géographique d’un vaste quartier qui s’étend jusqu’à la barrière de Bègles et la barrière de Pessac. Le 1er Janvier 1865, un décret impérial autorisa l’annexion d’une partie limitrophe de Bordeaux dont Bègles et Talence font partie. La place Nansouty n’a pas toujours porté ce nom et une pharmacie en garde toujours la trace, la pharmacie de la Pyramide à l’angle du Cours de la Somme et de la rue Eugène Ténot. Le 12 mars 1814 Jean-Baptiste Lynch, maire de Bordeaux accueille le général anglais Beresford qui vient de s’emparer de la troisième ville de France pour le compte de Louis XVIII ville qui salue le retour des Bourbons et de la royauté, ainsi pour fêter ce moment historique le Conseil Municipal décide de doter le carrefour du cours de l’Yser avec le cours de la Somme d’un monument en forme de Pyramide projet de l’architecte Michel Bonfin dont la première pierre est posée en 1818. Ce symbole royaliste ne survivra pas quinze ans car il est démoli le 30 juillet 1830 par des insurgés, c’est la République qui est acclamée à ce moment là avec le retour du Duc d’Orléans.

La fontaine réalisée par Louis Garros

Sous le second empire la Pyramide est remplacée par la Fontaine, toujours en place réalisée par Louis Garros et elle aura bientôt deux cents ans. Entièrement rénovée en 1915, voilà donc il y a un siècle, on ne peut que souhaiter à la place Nansouty ainsi transformée de symboliser tout aussi bien et pendant au moins un siècle et plus l’âme de ce quartier. Loin des errements et parachutages électoralistes, quand le travail d’élus attentifs s’inscrit dans la durée, la population le ressent et le reconnaît. Quartier populaire, vivant et actif où la mixité sociale est un réel succès, Nansouty reste toujours un bel exemple et un "village" où il fait bon vivre au sein de notre Métropole. Que cette dernière transformation de la place participe au développement d’une meilleure activité commerciale et festive au niveau de la Place ainsi qu’à une vie publique et collective toujours plus conviviale est une évidence qui vient couronner la réflexion collective et le travail effectué tant par le Mairie de quartier que par les habitants.
Alors que de nombreux "Nansoutéens" connus ou moins connus participant depuis longtemps à la vie du quartier étaient bien sûr présents lors de l’inauguration, saluons la mémoire de Nicole Vanrast, présidente du Comité des fêtes, décédée il y a une semaine à peine, destin tragique pour celle qui a beaucoup œuvré au sein de "Nansouty Village".

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda