Arcachon

Le SeaKite de Beyond the Sea baptisé par Isabelle Autissier

Pendant le salon nautique d’Arcachon, un évènement particulier s’est produit. Le SeaKite, catamaran laboratoire de l’entreprise Beyond the Sea située à la Teste-de-Buch, a été baptisé.



Le baptême du SeaKite initialement prévu à 18h ce samedi 22 avril a été retardé. Ce bateau unique au monde est un catamaran de 18m de long sur 15m de large. Sa particularité ? La traction par kite. Composé de plusieurs éléments de ponts, ce navire fonctionne uniquement avec des énergies renouvelables, à savoir le vent, le soleil et la mer. Il est conçu en partenariat avec des entreprises à la pointe de l’innovation tels qu’ADV Propulse®, Erma Energy® et Arkema®. Quarante-quatre panneaux solaires, situés sur le filet avant du catamaran, permettent de compléter la fourniture en énergie du bateau. Les hydropropulseurs, des turbines hydrogénératrices, de la société ADV Propulse®, logés à l’intérieur des coques du navire, y contribuent aussi. « Un propulseur est composé de palles verticales. Lorsque le propulseur tourne, elles reproduisent la nage du poisson par acte de mimétisme. On est capable de diriger le flux sous 360°, c’est-à-dire qu’on a un système qui permet d’être extrêmement manœuvrant », indique Arnaud Curutchet, le fondateur de la société ADV Propulse®.
Contrairement à leur autre produit LibertyKite®, une aile auto stable, le SeaKite® fonctionne avec un système d’aile automatisé. Le pilote automatique du SeaKite permet au navigateur de choisir le mode de vol, statique ou dynamique, de son aile depuis une manette prévue à cet effet. Ce bateau intelligent est doté d’une IA qui adapte en permanence, automatiquement, le positionnement de la voile dans le vent afin d’optimiser en continu la traction, la performance et l’impact.

De nombreuses personnalités sont présentes pour le baptême du SeaKite.

L’objectif de Beyond the Sea est de décarboner le transport maritime d’ici quelques années. Grâce à la traction par kite, environ 20% de la consommation moyenne de porte-conteneurs, pétroliers et vraquiers pourrait être économisée.
« C’est une cérémonie de baptême importante pour ce superbe navire, ce laboratoire de la traction par kite, en cette Journée mondiale de la Terre et sous le marrainage d’une grande navigatrice défenseure de l’environnement Isabelle Autissier. Nous allons procéder à cette belle tradition maritime afin de ne pas trop contrarier Neptune, dieu des mers et des océans. », annonce Marc Thienpont, directeur général de l’entreprise Beyond the Sea, depuis le catamaran.
C’est ensuite à Yves Parlier, célèbre skippeur et fondateur de la société Beyond the Sea de prendre la parole. Après avoir présenté l’entreprise et son catamaran, Yves Parlier confie sa vision de l’avenir. «  L’important est de s’inscrire dans une vision d’avenir, où on a imaginé quelque part, que tous les bateaux à moteur dans le monde doivent réutiliser le vent comme un outil pour la propulsion. On ne s’oppose pas à tout ce qui est moteur mais quand le vent est là, il faut l’utiliser pour moins consommer d’énergie fossile, moins émettre de gaz à effet de serre ».
« Un navire n’est rien sans son équipage » déclare Marc Thienpont. L’équipage du navire est alors présenté : Tanguy Léau et Antoine Brillouet, ingénieurs automaticiens ; Julien Vigier fait partie de l’équipe technique du navire en tant qu’équipier ; Patrice Tay, boat capitaine quand Yves Parlier n’est pas à la barre ; Armand Torre, kite designer ; Charlie Drouillard, équipier et technicien préparateur du SeaKite ; et Paco Géraud, le technicien préparateur.

Baptême à la bouteille de Cognac par Isabelle Autissier.

Le maire d’Arcachon Yves Foulon prononce quelques mots : « Vous voyez toutes les strates de nos institutions sont représentées, l’Etat est là, le Parlement aussi, la région et le département, c’est important de le souligner ça témoigne de l’attachement de l’ensemble de nos institutions nationales à l’égard de ceux qui innovent et qui entreprennent ».
Isabelle Autissier, marraine du SeaKite, très grande navigatrice et présidente d’honneur du WWF adresse ses encouragements : « Aujourd’hui l’impact humain sur la planète fait que nous sommes en train d’agir contre notre propre corps [...] La bonne nouvelle de tout ça c’est que comme c’est une histoire humaine, nous pouvons changer les choses [...] Et allez dans le bon sens, c’est fédérer des énergies, trouver des solutions et c’est se mettre en marche  ».
Après plus d’une cinquantaine de minutes de retard, le président de la Région félicite le travail d’Yves Parlier qu’il soutient depuis longtemps. Le moment tant attendu arrive enfin, la marraine du bateau, Isabelle Autissier casse un cognac de Nouvelle-Aquitaine à l’avant du catamaran, afin d’attiser la clémence de Neptune, le bruit éloigne les mauvais esprits et le liquide éloigne les mauvais sorts. Mis à l’eau le 26 octobre 2022, l’ancien Hydraplaneur, d’Yves Parlier qui a battu des records de vitesse, « a passé pas mal de temps au chantier de Gujan-Mestras en cale sèche », révèle Antoine Dechaufour, commercial de Beyond the Sea. Utilisé pour démontrer la traction par kite, le SeaKite se rendra fin mai à Saint Nazaire pour sa première grosse échéance au Wind for Goods, le seul événement international dédié au transport maritime éolien.

Ecrit par Charline Guicheney


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Le Crime de la Pizzéria

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Nous suivre sur Facebook

Agenda