Quinsac

Chaque année à la même époque se tient le Festival de théâtre de Quinsac et il aurait du ouvrir mais coincé par les contraintes sanitaires, il attend la levée des contraintes pour démarrer.

Le théâtre du Portail devait se produire avec la pièce "Couple" durant ce Festival et elle devait déjà la donner sur trois dates en décembre mais le confinement a détruit cette espérance. Le Théâtre du Portail est une compagnie théâtrale qui se produit et donne des représentations de théâtre dans son charmant petit théâtre situé au 4 rue du Portail à Bordeaux du côté du Conservatoire, ou dans des salles des fêtes du département, notamment chaque année au festival Théâtre en hiver de Quinsac. Sa programmation qui conjugue distraction et réflexion a été très perturbée voir stoppée nette cette année en raison des mesures sanitaires dues au COVID 19. Cette pièce "Couple" est prête à être jouée sur scène dès que ce sera possible. Il s’agit d’une pièce de Gilles Gaston-Dreyfus, qui est un acteur très connu tant au cinéma qu’à la télévision et de plusieurs théâtres en France car plus connu en tant qu’acteur qu’auteur. Il a notamment travaillé au théâtre avec Edouard Baer, et au cinéma avec Albert Dupontel (Enfermés dehors, 9 mois ferme, Au revoir là-haut) et quelques autres. En 2016 il a assuré la mise en scène de sa pièce « Couple » au théâtre du Rond-Point qu’il affectionne, puis du théâtre Edouard VII à Paris.

Marie Fabre et Eric Dubourdieu

Pour compenser cette perte de présentations, la compagnie a émis le projet de proposer la pièce en la jouant à domicile en petit comité bien sûr, dans le cadre du respect des gestes barrières et de la distanciation sociale. Les interprètes en sont Eric Dubourdieu et Marie Fabre. La mise en scène est assurée par Jean Philippe Cros assistée par Anne Viossat et la régie par Bernard Vigneau. Thème d’actualité des relations difficiles entre mari et femme, l’idée de meurtre ne cesse de tourner dans la tête de chacun. Le mari semble un moment le plus violent, mais l’épouse le rattrape rapidement en devenant d’une folle férocité. S’aiment-ils ? Se haïssent-ils ? Jouent-ils à s’aimer ou jouent-ils à se haïr ? Rien n’est clair, définitif. Les clichés et les mots explosent. Mais rien n’est joué, en fait. Le dossier de l’amour est sans cesse à remettre en jeu. Telle qu’elle est incarnée, la pièce est sans cesse surprenante, avec sa construction en espoirs déçus et en paliers de brutalité de plus en plus élevés. Mais, si les mots sont terribles, les gestes peuvent être tendres. L’équipe espère vivement que cette pièce pourra enfin être présentée dès que la situation le permettra, car pour l’instant elle étrangle le spectacle vivant.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda