Bordeaux

La maison Lachenal met des fèves Jofo dans ses galettes

Avis aux fabophiles ! Alors que 95% des fèves sont fabriquées en grande série en Asie, la maison Lachenal a choisi des fèves françaises pour honorer un artiste local. Elle lui a demandé de créer des oeuvres sur sa commune et les a immortalisées en fèves !

L’inspiration pour la création de ces fèves pour galette de l’Epiphanie (on dit souvent des rois) est loin d’être inconnue pour tous ceux qui suivent l’artiste car elle sortent tout droit de l’exposition que Jofo avait réalisé sur les grilles du Jardin Public qui portait le nom de "Chapo Bordo" inaugurée en septembre 2012 par Alain Juppé et le regretté Dominique Ducassou dans laquelle Jofo avait coiffé la tête à ses totos, son personnage fétiche d’un chapeau décoré par un certain nombre de lieux emblématiques bordelais. Il y avait en tout vingt, 20 toiles réalisées et accrochées sur les grilles du Jardin public qui sont resté un mois entier aux regards du public. Ainsi pour cette série de fèves il y a des créations qui ont été reprises sous une dimension beaucoup plus modeste pour être introduites dans une galette des rois. Depuis 1990 Jofo a créé son monde personnel et son univers plastique des histoires de totos. La force visuelle de son art conjuguée à la tendre insolence de ses sujets ont naturellement impliqué Jofo dans l’art public et aujourd’hui au delà dans l’art pâtissier, on ne va pas manquer de s’arracher ces petites réalisations dont certains font collection avec ardeur et tendresse. Ces petits totos vont attirer la curiosité au delà même de la galette qui sera surement à la hauteur de la pépite qu’elle contient. A travers ce personnage Jofo a saisi l’opportunité de faire un art pop qui embellit le quotidien comme il a embelli durant un moment les grilles du Jardin Public un peu comme aujourd’hui le Street Art peu embellir la ville et la rendre plus distrayante sur ses murs nus.

Tableau sur les grilles du Jardin Public avec le thème de la Caisse d’Epargne et Mériadeck qui a ce jour n’est plus la Caisse d’Epargne mais qui a été conservé pour les fèves.

Dans les dix thèmes choisis pour illustrer ces fèves de l’Epiphanie 2019 par la Maison Lachenal on retrouve tel quel, déjà vus sur les grilles du Jardin Public, le thème de la flèche Saint Michel, celui du Lion de la Bastide de Xavier Veilhan, la Caisse d’Epargne et Mériadeck mais cette dernière n’est plus du tout Caisse d’Epargne puisque racheté par Norbert Fradin qui veut en faire un site culturel. on retrouve aussi la caserne des pompiers de La Bastide avec une couleur différente et si l’on veut retrouver les images des grilles du Jardin Public vous pouvez cliquez ICI. Laurent Lachenal , aux commandes de la boulangerie depuis 2000 explique : “Très impliqués dans la vie locale, nous avons voulu mettre en avant les talents de notre secteur. Les artistes locaux permettent de voir notre quotidien sous un autre angle.”Les Bordelais attendent que leur artisan préféré fasse le choix du circuit court ! Conçues par l’entreprise Panessiel*, les fèves sont en porcelaine. Elles sont décorées une à une à la main en France, dans un atelier qui apprend aux personnes loin de l’emploi à trouver leur place dans la vie professionnelle. “A l’image du savoir-faire artisanal, nos galettes sont uniques, alors nos fèves aussi !”En France, 9 français sur 10 en partagent une avec des amis, entre collègue ou en famille. 85% de la population fête l’Epiphanie (sondage OpinionWay) et 30 millions de galettes sont vendues chaque année. Autant dire que la galette qu’elle soit briochée, à la frangipane ou autre spécialité est devenue l’incontournable gourmandise du début d’année.

MAISON LACHENAL
273 cours de la Somme
Bordeaux 33800
05 56 91 63 54

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda