Bordeaux

La boucle du ruban rouge a commencé à Bordeaux

C’est Jérémy qui va décrire sur le territoire français cette boucle du Ruban Rouge soit 1600 kilomètres en 38 jours au départ de Bordeaux avec arrivée à Lyon

Le Village Départ de cette boucle du Ruban Rouge était installé sur les quais à proximité de la maison Eco-citoyenne. C’est un véritable défi humain et sportif que Jérémy Chalon va réaliser durant ce mois de septembre en parcourant ces 1600 kilomètres en formant une boucle qui vont le conduire à Lyon les 9 et 10 octobre pour la Conférence de reconstitution des ressources du fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose. Bien que sportif il est loin de présenter les qualités d’un coureur du Tour de France et c’est pourquoi son vélo est à assistance électrique lui permettant de franchir sans trop de difficultés 70 à 80 kilomètres voire un peu plus par jour. Pour ce départ très médiatisé il a franchi les dix premiers kilomètres qui séparent les quais de la Garonne à Carbon-Blanc à la course à pied pour aller récupérer son vélo et ensuite il a pris la route vers son étape de demain qui sera Angoulême en ayant passé la nuit tranquillement sur le trajet pour arriver demain à 11 heures dans la cour de l’hôtel de ville grâce à une application sur son portable lui permettant de se diriger car il découvre le circuit mais à ses dires il aimerait pouvoir posséder des cartes cyclistes car il pense qu’il s’y retrouverait mieux car au delà de la performance sportive il y a la performance pour trouver son chemin pour l’étape suivante qui va le conduire vers Limoges et pour à chaque fois trouver le lieu de rendez vous de l’animation.

La boucle sur les quais

Cette aventure sera ponctuée d’actions de sensibilisation du grand public aux enjeux de dépistage et de prévention à chaque ville étape. Elle a également vocation à rayonner au plus haut niveau de l’Etat pour rappeler le rôle historique de la France au Fonds mondial de lutte contre le sida. La France longtemps 2ème contributeur historique, est actuellement 3ème contributeur du Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni.De nombreux pays tels que le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Canada ont d’ores et déjà annoncé une augmentation de leur contribution, la France se doit d’être au rendez-vous. "Une mobilisation d’ampleur est indispensable pour faire connaître les réussites du Fonds mondial, mais aussi le chemin qu’il reste à faire. La France accueille pour la première fois cette conférence et nous devons être à la hauteur des enjeux.Comme le Président de la république nous l’a demandé le 21 juin 2019, rendons lui la vie impossible pour qu’il augmente significativement la contribution française au Fonds mondial !" souligne Aurélien Baucamp, président d’AIDES, première association française de lutte contre le sida car c’est toujours près d’un million de décès par an et quinze millions de personnes vivent avec le VIH, dans l’attente d’avoir accès aux traitements.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda