Bordeaux

JSA Bordeaux – Dax Gamarde : de bonnes intentions pour entamer la saison

Mardi soir, les Bordelais ont effectué leur premier match officiel de la saison. C’était à la maison pour jouer le 64e finale de la Coupe de France face à Dax Gamarde. Et devant son public, l’équipe de Joachim Duthé a réalisé une belle prestation, mais elle n’a pas su se saisir de la victoire au terme de la rencontre.

La semaine passée, Dax et Bordeaux s’étaient déjà affrontés au Palais des Sports. Un dernier match amical que les Landais avaient déjà remporté, avec la manière. Ce 21 septembre, le scénario ne fut pas tout à fait le même. Les Jaunes & Noirs ont brillé par de belles séquences collectives, en attaque comme en défense, prometteuses alors que les joueurs ont très peu évolué ensemble. L’effectif compte six recrues et, bien qu’il manque encore un intérieur pour assurer dans la rotation, l’équilibre et l’alchimie se sont déjà retrouvés sur le terrain. Dès les premières minutes, le capitaine Alex Vialaret a montré qu’il était toujours aussi incisif en empruntant la raquette adverse. Son meneur, et nouvel arrivant, Kiady Razamahenina s’est, quant à lui, occupé d’artiller à trois points. Une qualité qu’il partage avec une autre recrue de choix arrivée la semaine dernière aux JSA, Clément Desmonts. En provenance du PB 86, l’ailier de 23 ans est un excellent joueur de 1 contre 1. Il l’a démontré dès ses premières actions en inscrivant deux "3 points" consécutifs. Le collectif bordelais s’est alors mis en place offensivement, de bon augure pour une toute nouvelle équipe. En face, Dax n’a pas laissé se détacher les locataires du Palais des sports. Christopher Dauby, un ailier à son aise dans les airs, a puni par deux fois les JSA en contre-attaque. Nom à retenir tant il a marqué (dans tous les sens du terme) durant toute la rencontre. Les visiteurs ont même pris l’avantage dans ce premier quart-temps, mais il s’est finalement achevé avec une courte avance girondine (20-18).

L’international malgache Kiady Razamahenina, au duel avec Christophe Dauby, s’occupera de la
mène des JSA cette saison.

Une fois la performance de danse de la mascotte Coco terminée, le deuxième acte a pu débuter. Dax Gamarde repartait alors sur des bases bien plus solides qu’à l’entame du jeu. Les coéquipiers des vétérans D’Almeida et Mansare ont resserré leur défense et enchaîné les possessions fluides en attaque. Côté bordelais, le collectif était bien plus dans le dur. L’intérieur Henrikas Vorotnikova, qui a commis trois fautes dans la première mi-temps, est rapidement reparti s’asseoir sur le banc – pénalisant ainsi les secteurs proches du cercle. Pour autant, des phases réjouissantes ont continué de faire espérer nos JSA BMB. À l’image d’une entente parfaite entre les deux Clément, où Desmonts envoya une passe éclair pour Pingault laissé seul dans la peinture adverse. Alors qu’il ne reste que cinq minutes dans le deuxième quart-temps, nos JSA sont menés 27-34. L’international malgache Razanamahenina redonne du souffle aux jaunes & noirs avec deux switches du parking. Son poignet est feu et c’est tant mieux ! Malheureusement, Christopher Dauby a poursuivi son festival entamé quelques minutes plus tôt. De loin comme de près, il permet à son équipe de creuser l’écart. Bosc le suit dans cette tâche. Les deux joueurs sont les meilleurs marqueurs de la rencontre de la première période. À la pause, les Girondins connaissent un retard logique après plusieurs cafouillages offensifs et largesses défensives. Il y a 35-47, nous ne sommes pas loin de la guerre ! Au retour des vestiaires, le match a redémarré sur une très haute intensité. Les équipes se répondent coup pour coup. Un duel de shoots réussis à distance est même lancé ! Les JSA reviennent forts à la pause, mais manquent d’agressivité et de rigueur dans la protection du cercle. Le spectacle proposé ravit les supporters, mais cela joue en leur défaveur. Les bordelais sont encore tenus à distance durant la première partie de ce troisième acte. Handicapé par une sale histoire de fautes en première mi-temps, le lituanien inscrit six points consécutifs grâce à un solide et intelligent jeu posté. Les Girondins se rapprochent petit à petit des Landais – maladroits sur leurs tentatives extérieures (13 points dans le 3e QT). Les JSA BMB reviennent à cinq points avant d’entamer l’ultime quart-temps (55-60). Tout reste à faire.

Le groupe bordelais a, une nouvelle fois, bien changé durant l’intersaison. De quoi donner du fil à
retordre à l’entraîneur Joachim Duthé pour former un collectif ambitieux.

Et quoi de mieux que notre capitaine Vialaret pour inscrire le premier panier de ce quatrième acte. Le public qui l’acclame le sait, le match n’est pas terminé. De l’autre côté, Éric Bosc se chauffe dangereusement en marquant en and-one puis en montant au dunk. Henrikas Vorotnikova prend ses responsabilités dans une maison qu’il connaît bien. En deux possessions, il inscrit 5 points et fait revenir les Bordelais à trois points de Dax à six minutes du terme. Clément Desmonts ne se démonte pas non plus. Le shooteur envoie un missile derrière l’arc. La possession suivante, c’est Razamahenina qui vient égaliser. À domicile, les JSA nous l’ont toujours prouvé, ils sont capables de retours improbables. Et pourtant … l’intensité a augmenté d’un cran. Avec un tableau affichant 70-71 à 1min30, rien n’était perdu pour les Girondins. Mais c’était sans compter l’intérieur de Dax G. Biruta, venu crucifier les derniers espoirs de Bordeaux avec un tir à trois points assassins. Tout va vite dans le Basketball, surtout le momentum. Et les JSA en ont fait les frais en cette fin de rencontre. Le score final de ce match : 70-76. Les bordelais n’auront pas démérité, mais s’inclinent et sortent dès le premier tour de cette compétition parallèle à la NM1 – comme l’année dernière. Une réelle identité défensive s’est illustrée au fil de la rencontre et nous fait croire à une saison plus radieuse que celle passée. E. Dauby (19 points) et C. Bosc (21 points) finissent meilleurs marqueurs de la rencontre. C. Desmonts (17 points) et R. Razamahenina (14 points) tiennent la tête du scoring pour les Bordelais.
Le média Rematch, spécialisé en prise vidéo d’événements sportifs, vous propose le résumé de la rencontre ICI

Prochain rendez-vous pour l’équipe dès ce vendredi 24 septembre à 20h30 toujours dans son Palais pour le démarrage du championnat de Nationale 1 contre Étoile d’Angers Basket. Ouverture des portes à 18h pour venir profiter de la nouvelle expérience mise en place par le club, avec en son lieu de l’animation musicale et l’installation d’un Food court pour un joli moment plein de convivialité avant la rencontre sur le parquet !

Ecrit par Teddy Perez


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda