Bordeaux

Jeux olympiques : la cérémonie du chaudron de Bordeaux a eu son effet magique auprès des habitants

Le parcours de la flamme olympique en Gironde s’est achevé jeudi 23 mai lors de la cérémonie du chaudron olympique, allumé par le chef Thierry Marx sur la place des Quinconces à Bordeaux. Si les sportifs et la flamme olympique étaient l’attraction de la soirée, c’est son l’ambiance qui a conquis une multitude de visiteurs.



Si environ 10 000 personnes ont pu être accueillies dans l’enceinte du site de célébration de la cérémonie du chaudron de Bordeaux, bien d’autres ont dû la regarder depuis ses portes, sur la place des Quinconces. Toute solution était bonne pour assister à l’événement. Enfants – et amis – sur les épaules, grimpeurs sur les balustrades et lampadaires, et même les téléphones fixés sur des perches à selfie étaient fréquents bien avant le passage de la flamme.

Plusieurs centaines de personnes se sont amassées comme elles le pouvaient autours du chemin vers le chaudron.

Un engouement qu’ont apprécié plusieurs Bordelais comme Damien Lagrais, arrivé avec sa compagne et son enfant peu avant le début de l’arrivée de la flamme. « C’est rare que l’on vive l’olympisme de manière locale comme ici, près de chez nous. On se déplace surtout car c’est très symbolique. C’est rare de voir à quel point ces événements comme le passage de la flamme sont rassembleurs et procurent un petit soupçon d’humanité. C’est assez phénoménal ! », relève le jeune père.

C’est surtout l’ambiance de l’événement qui a poussé Damien Lagrais à assister à la cérémonie.

Un parcours suivi dans toute la Gironde

La flamme olympique a néanmoins été accompagnée durant tout son périple à travers la Gironde. Des visiteurs étaient au rendez-vous pour observer les plus de 200 relayeurs traverser différentes villes du département. Entre autres, le cavalier Pierre Durand, médaillé d’or aux JO de Séoul de 1988 avec le célèbre Jappeloup, qui a lancé le relais à Saint-Émilion.

La flamme est ensuite passée par l’hippodrome du Bouscat, avant de continuer son chemin en traversant Libourne, s’arrêtant à la Cité du Vin pour prendre la navette fluviale pour Lormont. Elle poursuit son trajet sur les routes du Château Cheval Blanc, à Mérignac, Pessac, au Lac des Dagueys et finir par remonter la longue avenue Thiers de Cenon jusqu’au pont de pierre, pour terminer son chemin place des Quinconces.

Une cérémonie de quelques minutes

Le parcours de la flamme s’est donc achevé sur l’allumage du chaudron olympique par Thierry Marx, ancien chef de Pauilliac (Gironde), et amateur de sports de combat, accompagné des cris des chauffeurs de salle. La consécration de cette journée olympique bordelaise que bon nombre de passants ont dû contempler par l’écran géant de l’esplanade.

La joie fut de courte durée en raison de la fermeture du village et des animations, ouverts de 15 h 30 à 20 h, environ une demi-heure avant l’heure indiquée. Une déception pour la foule qui attendait à ses portes dans l’espoir de le visiter. Certains comme Jean-Jacques Richard ne se sont pas laissé abattre, faisant mine d’empoigner l’une des colonnes des Quinconces comme si c’était la flamme olympique pendant que sa femme le prend en photo.

Jean-Jacques Richard est venu à la cérémonie est venu à la cérémonie accompagné de sa femme.

Il est venu de Saint-Aubin-de-Médoc pour assister à la cérémonie. « C’est tout un symbole de voir passer la flamme à Bordeaux et de voir l’intérêt que lui porte la métropole de Bordeaux. Je regrette néanmoins qu’il n’y ait pas eu plus de monde. Avec le temps qu’il a fait, c’est un peu dommage. C’était aussi sympa de voir Thierry Marx, qui est une figure emblématique de la région. Mais sinon je ne connaissais pas vraiment les autres coureurs ! », en sourit l’homme.

Ecrit par Antonin Besnard


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Nous suivre sur Facebook

Agenda