Etape bordelaise des 6 jours de Garonne

Une manifestation totalement inclusive entre suiveurs valides, suiveurs invalides, combien surprenant, chercheurs, observateurs, kayakistes formant une troupe joyeuse et hyper-sympathique qui fait aimer la vie et le monde qui l’entoure.

Regroupés au miroir d’eau avant de reprendre la route pour les uns, le fleuve pour les autres, les participants identifiés 6G ont pu échanger avec les curieux venus les voir partir pour l’étape les menant à Plassac en ce Jeudi. Ainsi depuis le départ de Tonneins le mardi 5 juillet les naviguant ont touché la terre souvent éloignés de la caravane des suiveurs en vélo avec de nombreux handicapés avec leur système de locomotion parfois aidé par la traction électrique de manière très ingénieuse ou des systèmes uniquement à pédales actionnés par les bras. C’est ainsi qu’il y avait aussi une pirogue à huit places avec six valides et deux handicapés pour démontrer qu’il n’y a pas de vrais différences entre valides et handicapés dans cette randonnée découverte. La première étape a conduit les six jours de Garonne de Tonneins en Lot et Garonne à La Réole en Gironde pour les participants empruntant les pistes cyclables et Bourdelles pour les adeptes du fleuve. Puis la seconde journée les participants fleuve sont arrivés au Tourne où ils ont été accueillis au chantiers Tramasset et les participants pistes cyclable sont arrivés à Créon où ils ont trouvé refuge soit au Camping Belair soit à l’hôtel Atena. Toute cette organisation avec un parcours route et un parcours fleuve demande beaucoup de logistique à gérer et de sécurité particulièrement pour les participants fleuve.

Une participante piste cyclable

Au soir du troisième jour des 6 jours de Garonne les participants sont arrivés à Bordeaux en provenance de Le Tourne par la voie d’eau et de Créon pour la piste cyclable afin de se retrouver ensemble pour la première fois sur la rive droite aux quais de Queyries. Les participants à cette promenade particulière se sont retrouvés avant le départ du jeudi sur le Miroir d’eau pour rencontrer le public bordelais afin d’échanger sur la manifestation avant de prendre la direction de Plassac. Les participants pistes cyclables devaient aller à Lamarque pour prendre le bac afin de traverser pour rejoindre la rive droite avec le bac Lamarque - Blaye, pour ensuite se diriger sur Plassac pour reformer le groupe pour une deuxième soirée à passer ensemble d’où les six jours de Garonne s’élanceront le lendemain pour se diriger vers Mortagne sur Garonne. Le lendemain il sera alors question de rejoindre le but ultime de l’itinérance douce mise en place pour aller de Tonneins à l’entrée de l’estuaire à Saint Georges de Didonne. Les 6 jours de Garonne visent à développer l’autonomie des aventuriers car c’est ainsi qu’on nomme les participants. La rencontre et le partage sont les moteurs de cette aventure inclusive tournée vers le cent pour cent local des territoires traversés et la nature.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Nous suivre sur Facebook

Agenda