FC Girondins de Bordeaux

Cap vers une saison blanche pour les Girondins ?

En l’espace de 5 jours, les bordelais affrontaient deux fois Strasbourg, deux fois en terre alsacienne au stade de la Meinau. Résultat, une défaite en championnat puis une élimination aux portes de la finale de la Coupe de la Ligue.

Éliminé en Europa League, mais également des deux coupes nationales, Bordeaux n’a plus que le championnat pour espérer briller. Cependant, c’est encore loin d’être le cas. Actuels 12ème de Ligue 1, les joueurs d’Eric Bedouet n’ont pas encore dit au revoir à la qualification en coupe d’Europe mais, l’espoir d’un possible réveil commence peu à peu à se dissiper. Effectivement, à force d’être sur courant alternatif le FCGB ne pourra venir accrocher au classement des équipes comme Nice, Marseille, Montpellier ou encore leurs bourreaux de Strasbourg. La constance ? C’est bien ce qu’il manque à Bordeaux. La plupart des joueurs paraissent un jour motivés et impliqués tandis que le lendemain, ils semblent de nouveau apathiques, sans force de caractère. Malheureusement pour eux et pour tous les supporters les girondins n’ont pas changé de visage entre les deux rencontres les opposant aux guerriers de Thierry Laurey. Samedi dernier, lors de la première confrontation, les girondins ont fait preuve d’une terrible faiblesse dans le jeu. Un jeu sans inspiration, sans éclats, sans impact physique. Face à la bonne dynamique strasbourgeoise, cela ne pardonne pas. Auteurs d’un seul tir cadré de toute la rencontre -superbe coup franc de Kamano détourné en corner par Sels- les bordelais se sont fait « bouffer » par l’envie et le niaque des alsaciens. Les statistiques parlent d’elles même. Les coéquipiers de Costil n’ont réussi que 46% de leurs tacles, contre presque 80% du côté strasbourgeois. En terme de duels, la balance penche également en faveur du Racing avec plus de 60% de ceux-ci remportés. Alors, dans un match peu enivrant, c’est quelque peu logique et cruel à la fois que l’excellent Kenny Lala offre d’un magnifique enchaînement la victoire au Racing Club de Strasbourg à la 93ème minute.

Le premier but encaissé par le Girondins lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue

Le PSG étant éliminé de la Coupe de la Ligue, le carré finale se composait de Strasbourg, Bordeaux, Guingamp et Monaco. Les coupes nationale réservées au PSG depuis quelques saisons, l’exploit des guingampais avait offert des rêves de trophées à ces 4 équipes. L’occasion idéale pour Bordeaux de ramener un titre à ses supporters. De plus l’envie de revanche était censée galvaniser les hommes d’Eric Bedouet. Historiquement, le FCGB fait parti des grands clubs de l’hexagone. Champion de France à 6 reprises, vainqueur de la Coupe de France 4 fois, et de la Coupe de la Ligue 3 fois. C’est un club de l’élite expérimenté, habitué à jouer des matchs à enjeux, que ce soit à l’échelle nationale, ou à l’échelle européenne. Toutefois, l’effectif girondin lui n’est pas tant expérimenté et cela se ressent dans la manière d’appréhender les rencontres, dans la gestion du match et par l’aura dégagé par certains joueurs. Ce deuxième Strasbourg-Bordeaux partait sur le même tempo que précédemment. Peu de spectacle, peu de folies et un jeu assez fermé. Les strasbourgeois sont tout de même les plus créatifs mais se font surprendre à
la suite d’un corner de Karamoh. Sankaré reprend le ballon mal dégagé par le jeune gardien Kamara et le pulvérise au fond des filets. Malgré quelques tentatives du Racing, le score reste inchangé jusqu’à la mi temps. Puis au retour des vestiaires, les alsaciens accentuent leur domination et le trio Lala-Ajorque-Mothiba va faire plier la défense bordelaise en seulement 11 minute. A l’heure de jeu, après le but d’Ajorque et le doublé de Mothiba, le RC Strasbourg mène 3-1. Il reste une demi heure à jouer, mais c’est déjà trop tard. Les girondins peinent à se créer des occasions et la réduction du score de Briand -82ème minute- arrive trop tard. Score final, 3-2 pour Strasbourg qui se qualifie pour la finale de la Coupe de la Ligue en battant pour la deuxième fois en 5 fois de faibles bordelais. La suite de la saison risque d’être compliquée du coté du FCGB..

Ecrit par Charly Chateau


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda