Bordeaux

« Bordeaux sous l’Occupation » BD du girondin "Bruno Loth"

C’est en 2006 que Bruno Loth réalise sa première bande dessinée, Ermo (grand Prix du public 2009 au Salon de la BD de Bassillac), créant pour l’occasion sa propre maison d’édition, le label indépendant « Libre d’images ». Après avoir abordé la période de la révolution, de la guerre civile et du fascisme en Espagne, période dont l’inspiration lui fut transmise par l’histoire familiale de sa compagne, il va poursuivre son écriture en s’inspirant cette fois des mémoires de son père.


Des années trente à l’Occupation allemande.

Après une série en six tomes où un jeune aventurier sans parents ni attaches va suivre des saltimbanques à travers leur tournée et se trouver ainsi confronté à la tragédie espagnole. C’est avec la Boîte à Bulles que l’auteur va se lancer dans de nouveaux projets. Après un premier volume réussi, intitulé « Apprenti » (récompensé par deux prix en 2012) qui nous ramène au cœur des années 30, Bruno désirant continuer à donner vie à ces souvenirs nous offre à lire aujourd’hui « Ouvrier, Mémoires sous l’Occupation ».


La vie quotidienne à Bordeaux sous l’Occupation

Composé à partir des souvenirs du père de Bruno Loth, ce récit en trois tomes est un véritable témoignage sur la vie à la fin des années 30, puis sous l’Occupation. Immersion réaliste dans le quotidien de la jeunesse des années 40, « Ouvrier » est une saga tous publics, signée par un auteur de talent. Les angoisses, les questionnements mais aussi les joies simples et les douleurs de l’époque y sont abordés avec sensibilité, justesse et réalisme.
Très loin d’un récit historique c’est le récit intime de la vie d’un ouvrier bordelais sous l’occupation qui est abordé sous un angle très humain. De nombreux lieux de notre ville (fort bien représentés) désormais paisibles, illustrent on ne peut mieux la fragilité des choses et l’angoissant enfer parsemé de petitesses, de joies simples, mais aussi d’amour et de rêve que nos parents ou grands-parents ont vécu sans trop avoir envie de nous en parler par la suite ……

Témoignage réaliste et délicat qui nous transporte très vite dans l’atmosphère de notre cité, il y’a 70 ans, de quoi dès la lecture terminée, arpenter les rues de notre ville avec mélancolie, mais aussi avec joie, le travail de Bruno Loth mérite toute notre attention !!!

Le Livre « Une passerelle lumineuse »

<En pleine Occupation, Jacques dont le frère et meilleur ami, Marceau, est retenu dans un camp de travail en Allemagne, file le parfait amour avec Jacqueline. Les deux jeunes-gens aspirant à la gaieté dans une période si terrible, vont choisir le camp du bonheur, « une passerelle lumineuse » au dessus du monde. Et s’il faut être égoïste et aveugle pour s’aimer en temps de guerre, Jacques veut bien fermer les yeux, quitte à oublier tout le reste, la guerre, les Allemands, les grands bouleversements qui sont à craindre et surtout son frère, son meilleur ami, Marceau …

Ouvrier, Mémoires sous l’occupation
Scénario et dessins : Bruno Loth
112 pages
Editeur : La Boîte à Bulles
Collection : Hors Champ
Parution : Novembre 2014
ISBN 978 2 84953 145 7

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda