Bordeaux

Bordeaux et son plan de déconfinement

Les mesures nationales de déconfinement annoncées par l’Etat placent les communes en première ligne pour faire redémarrer la France. Comme chaque fois que l’essentiel est en jeu, les maires se sont placés au service des Français, en appui de l’État.

La ville de Bordeaux s’est rapprochée de la Préfecture, du Rectorat et de l’Agence Régionale de Santé pour bâtir un plan global de déconfinement. Bien qu’elle n’exerce pas de compétence médicale, la ville de Bordeaux fait de la santé des Bordelaises et des Bordelais une priorité de premier rang. Elle inscrit ses préconisations dans la perspective d’un retour le plus rapide possible à une dynamique économique et sociale qui limite les effets de la crise et permette la relance de toutes les activités, en favorisant la transition écologique. Afin d’accompagner le travail de la municipalité, des échanges très réguliers et constructifs ont été établis avec les représentants de l’opposition et les listes qui ont dépassé les 10 % lors du premier tour des élections municipales du 15 mars dernier, le second tour n’aura pas lieu avant le mois de septembre au plus tôt.

File d’attente en grande surface

Elle inscrit les préconisations de son plan dans la perspective d’un retour le plus rapide possible à une dynamique économique et sociale qui limite les effets de la crise et permette la relance de toutes les activités, en favorisant la transition écologique. Un plan en 8 volets (93 actions) tient compte du cadrage national, des capacités humaines et techniques de l’administration municipale mais également du degré de consentement de la population est un facteur essentiel pour garantir la réussite de ce qui sera mis en place. Il se concentre sur le redémarrage des premières activités ciblées par l’Etat (écoles, crèches, transports, entreprises, certains commerces...) et, pour l’essentiel, sur la période du 11 mai au 2 juin 2020. Le plan est adaptable et évolutif en fonction de la réaction de chacun avec ses capacités civiques l’amenant à maintenir les gestes barrières accompagnés du port du masque dans toutes les situations où il s’impose, particulièrement dans les lieux clos comme magasins petits ou grands et surtout transports en commun.

Mesures exceptionnelles dans les transports en commun

Les axes de ce plan visent à
►distribuer un masque barrière à chaque habitant et faire respecter les consignes de sécurité sanitaire sur le domaine public, dans les transports et partout où elles s’imposent.
►assurer la sécurité des enfants et des personnels des écoles
►proposer un plan de mobilités exceptionnel et adapté à la situation
►ouvrir progressivement tous les services publics
►garantir la poursuite des actions de solidarité, d’épanouissement individuel
et protéger les plus fragiles
►accompagner les associations partenaires de la ville pour qu’aucune ne disparaisse sous l’effet de la crise
►soutenir le monde économique
Attachée au dialogue citoyen, la Ville propose aux Bordelais de s’exprimer sur la plateforme debats.bordeaux.fr en formulant directement leurs propositions sur 5 thèmes identifiés : santé, école, alimentation, mobilités, économie locale.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Nous suivre sur Facebook

Agenda