Les Lionnes du Stade Bordelais

Les bretons sont réputés pour leur sens de l’hospitalité. Le rugby club de Redon l’a démontré ce week-end en organisant la rencontre de top 10 féminin entre le Stade Rennais et le Stade Bordelais. Les joueuses ont fait honneur aux bénévoles et aux spectateurs avec un match de qualité et un scénario digne des plus grands films d’Hitchcock.

Le Stade Rennais est un grand club du top 10 qui a grandi petit à petit pour jouer les premiers rôles il y a peu. Le travail entrepris par ce club lui permet malgré la perte de quelques cadres de continuer à rivaliser au plus haut niveau. Sixième avant cette rencontre, les bretonnes avaient pourtant la pression au vu de la grosse performance des bordelaises au match aller.

Image d’archive
photo Bordeaux Gazette - Jean Christophe Aronoff

Les lionnes l’avaient emporté sur le score de 20 à 6 avec le bonus offensif. L’effectif du Stade Bordelais est un peu remanié à cause des blessures et de la volonté du club de laisser aux baby lionnes toutes les chances de remporter la demi finale de secteur qualificative pour le quart de finale du championnat de France de fédérale 3. Malgré ces difficultés l’équipe alignée a fière allure et réalise une très bonne entame en ouvrant le score dès la deuxième minute sur une pénalité de Lagougine. Une maladresse sur la réception du coup d’envoi permet à la botteuse de Rennes d’égaliser. C’est le début de la course poursuite entre les deux équipes. Les bordelaises dominent leur sujet notamment sur des ballons portés qui mettent en difficulté leurs adversaires. Ces efforts ne sont pas récompensés avec des fautes non sanctionnées et un manque de précision dans la finition. C’est un peu contre le cours du jeu que les rouge et noires inscrivent le premier essai de la rencontre suite à une touche et une succession de temps de jeu. Guenaëlle MAHE plonge dans l’en but bien servie par CORSON qui casse le placage de MORICE. La réaction bordelaise est immédiate avec un essai collectif suite à une pénalité à la main jouée près de la ligne adverse. Le travail de force paie enfin et les avants valident cette période de domination. 10 à 10 après 26 minutes de jeu. C’est Rennes qui aura le dernier mot dans cette première mi-temps en inscrivant un essai par Jade LE PESCQ la jeune internationale. Suite à une mêlée tournée, un peu plus que la règle ne le permet, une belle combinaison est initiée par Lucie CANAL relayée par sa capitaine Anne BERVILLE qui décale son arrière lancée à pleine vitesse qui d’un crochet dépose le dernier rempart bordelais.
15 à 10 à la mi-temps et les premières chaleurs ne diminuent pas l’enthousiasme des protagonistes du jour qui repartent de plus belle avec des mouvements de grande beauté. Anais LAGOUGINE insaisissable ce dimanche remonte tous les ballons et déchirent plusieurs fois le rideau adverse jusqu’à une balle d’essai mais l’arbitre de la rencontre a vu un écran et donne une pénalité aux Rennaises qui s’en sortent bien. L’engagement est rude avec quelques bobos notamment pour les bretonnes qui défendent beaucoup. Sandrine AGRICOLE l’internationale expérimentée doit sortir du terrain suite à un choc avec Camille GRASSINEAU. Image d'archive La fin de match est pleine de rebondissement avec une pénalité réussie par le Stade Rennais qui prend huit longueurs d’avance à sept minutes du coup de sifflet final. Sur le coup d’envoi le pressing bordelais est bon, le ballon est récupéré. Assa KOITA charge et retrouve LAGOUGINE qui décale GRASSINEAU pour le deuxième essai bordelais. La demi de mêlée transforme. Un point d’écart jusqu’au nouvel essai de Rennes qui après une longue séquence et de nombreuses charges trouve la faille sur l’extérieur. Nous sommes à deux minutes du terme et beaucoup d’équipes auraient lâché. C’est mal connaître les partenaires de Margot MARIE qui combattent jusqu’à la dernière seconde de chaque match pour sauver leur peau dans le plus haut niveau français. Suite au coup d’envoi, les rennaises se dégagent timidement et permettent à LAGOUGINE de contre-attaquer. Les bretonnes sont ensuite à la faute et sur la dernière touche le maul est écroulé à deux mètres de la ligne. Assa KOITA ramasse et termine en terre promise. Le gain du match se joue sur la transformation qui malheureusement pour les lionnes passera à quelques centimètres du poteau mais du mauvais côté. Le match s’achève sur le score de 23 à 22 pour le Stade Rennais, encore un petit point qui ne permet pas aux valeureuses bordelaises de remporter leur troisième victoire de la saison. Avec cet état d’esprit et cette solidarité il est certain que les girondines réussiront à se maintenir en Top 10.
Le Stade Bordelais grandit lui aussi doucement mais surement et la formation commence à payer. Les cadettes ont disputé leur dernier tournoi officiel et après quatre victoires elles ne s’inclinent que face à Mont de Marsan en finale. D’énormes progrès ont été réalisés par cette jeune garde bordelaise pleine d’avenir. Les baby Lionnes ont également brillé en remportant la demi finale du secteur sud ouest face à Saint Céré sur le score de 17 à 0. Cette première victoire en phase finale permet à la réserve de se qualifier pour les quarts de finale du championnat de France. Avant ce match décisif pour la montée en fédérale 2, les Babies rencontreront Cadaujac pour la finale de secteur ce dimanche.
Stade Bordelais : GENDREAU (BERGE 45’), GARNIER (MOTHES 50’), BEN ABDALLAH, MORICE (VAN GELUE 60’), KOITA, KEREMBELLEC, DESTOMBES, MARIE, LAGOUGINE, LAFFARGUE J, SAUBUSSE, FOURCADE, GRASSINEAU, LAFFARGUE P, MARCHET , MASCARO, BOULLOUD, LE NAOUR

Stade Rennais : 23 (4’ :pénalité, 20’ essai de MAHE transformé, 33’’ essai de LE PESCQ, 73’ : pénalité, 78’essai de LE PESCQ)
Stade Bordelais : 22 (2’ : pénalité LAGOUGINE, 26’ : essai collectif transformé par LAGOUGINE, 74’ : essai GRASSINEAU transformé par LAGOUGINE, 82’ : essai KOITA)

Ecrit par Matthieu Codron


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet



Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Nous suivre sur Facebook

Agenda