Aux masques citoyens

Alors qu’il n’y a pas si longtemps on nous klaxonnait dans les oreilles que le masque ne servait, à rien sauf pour ceux qui étaient en première ligne, alors qu’ils étaient tout aussi nécessaire qu’aujourd’hui que l’Académie de Médecine avance qu’il serait bon qu’il soit rendu obligatoire, on croit rêver ! Il eut été fort honnête dès le début de l’attaque du Covid 19 de reconnaître que la pénurie était là et qu’il fallait que tout le monde se protège et protège les autres, ne serait-ce qu’avec une simple écharpe comme Trump vient de le faire aux Etats-Unis voire un simple bandana. Il va même plus loin en proposant de se procurer des masques par n’importe quel moyen mettant une tension terrible sur ce produit qui devient la denrée indispensable. Il faut se souvenir qu’il y a moins de quatre semaines nos gouvernants et des hospitalo-universitaires avaient fort peu de considaration pour le port du masque dans la population en général comme si on méprisait les formidables résultats contre la pandémie à Hong-Kong, en Corée, à Taïwan. A part cela tout le monde pour ne pas dire la planète entière est époustouflée par la plasticité et l’adaptabilité du système de santé français avec la motivation de ses personnels et l’extraordinaire performance du transfert des malades que ce soit en train, en avion, en hélicoptère vers des destinations de décongestion. Donc changement de stratégie : à vos masques, prêts, partez.

A lire : Comment la France a sacrifié sa principale usine de masques basée en Bretagne


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda