Pascal Obispo au Rocher de Palmer, une fête entre amis

Pascal Obispo était de retour sur ses terres girondines le 6 février dernier mais pour la première fois dans la salle du Rocher de Palmer de Cenon. Le public n’en pouvait plus d’attendre le retour de son idole, et après la sortie en octobre 2018 du nouvel album « Obispo », le 11ème album studio, le concert annonçait tout simplement complet avec 1200 billets vendus.

C’est une foule arrivée à 19h et chantonnant dans la file d’attente, qui prend place dans la grande salle en attendant l’heure fatidique. 20h30 les lumières s’éteignent, et alors que tout le monde s’attend à une première partie, les musiciens de Pascal Obispo prennent place sur scène. La musique résonnent des premières notes des guitares de Pierre Jaconeli, et Sam Stoner lorsque Pascal Obispo arrive. Comme un symbole, il interprète « je rentre », morceau du nouvel opus, pour introduire son retour auprès des siens. Sous les yeux des fans ravis mais aussi de toute sa famille, présente pour l’occasion, la chanteur français apparaît en pleine forme, bien décidé à offrir tout ce qu’il a.

Retour aux premiers amours musicaux, Mr Obispo fait glisser ses doigts et son médiator sur les 4 cordes de sa basse. D’abord sur une Fender, puis sur une Hofner, si cher à Paul Mc Cartney, les chansons s’enchainent. Variant les nouveaux morceaux mais aussi les tubes de l’ancienne époque. Pascal Obispo livre à son public ce qu’il est venu chercher : un show.
Tous les albums y passent, même celui du capitaine samouraï Flower avec la chanson « le drapeau » .
Afin de fêter les 23 ans de la chanson « Lucie », Pascal invite une jeune demoiselle du même prénom que son tube, à le rejoindre au piano pour chanter en duo. Un beau et bon moment pour la jeune femme qui s’est pris au jeu de la chanson et d’un Pascal chambreur lui demandant sa carte d’identité pour preuve du bon prénom.
Les morceaux s’enchainent et le contraste est saisissant entre le touchant hommage à Maurane avec « rentrer chez soi » et celui totalement électrique à Johnny Halliday « Allumer le feu ». On sent l’artiste sous le coup de l’émotion tant on sait qu’il était proche de ces deux « stars immortelles », mais le show doit continuer.

Si les anciens morceaux ne sont plus une surprise pour personne, les textes engagés mais aussi issus de sa propre histoire dans le nouvel album sont non seulement touchants mais aussi bouleversants au point d’ajouter un lien intime supplémentaire entre le public et l’auteur. Quel moment d’émotion lorsqu’il évoque l’histoire de « l’homme de fer », homme fauché sur la D106 alors qu’il était en mobylette. Son regard sur l’écran géant en dit long. L’histoire d’un homme qui a su se relever, et devenir plus fort. Présent dans la salle, le public le sollicitera à la fin afin de le saluer et lui témoigner tout son respect.

La setlist est bonne, minutieusement choisie pour varier les moments de folie, d’émotion, de partage, mais aussi la découverte des nouveaux morceaux (8 au total). La chanson 1980 de l’album « les fleurs du bien » transformé et remixé avec hits de “Sweet dreams” (Eurythmics) / “Relax” (Frankie Goes To Hollywood) est une bonne surprise avec une interprétation de Sam Stoner qu’on avait eu l’habitude de voir en 1ère partie comme lors du dernier concert à la patinoire Mériadeck.

Pascal Obispo parle beaucoup à son public, et c’est après 2h35 de concert et 21 chansons que les lumières de la salle se rallumeront annonçant la fin de ce moment de famille.
Lors du rappel qui se finit par « Mourir Demain », Pascal interprète « tombé pour elle » sa chanson référence au bassin d’Arcachon a qui il déclare son amour et où il y possède une demeure. Les 1er et 2 mars prochain, il aura à nouveau l’occasion de lui déclarer sa flamme puisqu’il jouera 2 dates à Arcachon déjà complètes. Pour celles et ceux qui n’ont pas la chance d’y assister, le parrain du téléthon 2018 vous attendra en fin d’année sur Bordeaux. Pascal Obispo se produira dans la nouvelle salle bordelaise tant désirée, L’Arkéa Arena, le 4 décembre 2019, où il nous donne rendez-vous pour un concert qui promet son lot de surprises.

Retour sur le dernier album de Pascal Obispo « OBISPO », sorti en octobre 2018.
Il est accueilli comme le messi, comme un retour à ce qu’on aime des albums anciens, un côté rock et des textes qui montrent la force d’écriture du bordelais de coeur. Un album où l’on retrouve des collaborations avec Calogero, Isabelle Adjani, Benjamin Biolay qui l’a aidé à l’écriture, mais aussi sa femme Julie Obispo pour la chanson « Et Bleu » que l’on n’a malheureusement pas entendu lors du concert à Cenon. Un retour aux sources Rock, tout comme un retour à la basse, pour le plus grand plaisir de tous les fans. Beaucoup d’hommage dans cet album pour à Amy Winehouse avec « Amy » ou encore « Les Chansons de Voulzy et Souchon » et « A Forthlin Road » nous racontant l’amitié entre John Lenon et Paul Mc Cartney.
18 chansons avec comme premier single « Rien ne dure », et la chanson « Allons en fan » coup de coeur Bordeaux Gazette.

SETLIST DU CONCERT :
1- Je rentre
2- Personne
3- A Forthlin road
4- Où et avec qui tu m’aimes
5- Les Chansons de Voulzy et Souchon
6- Assassine
7- Le drapeau
8- Poète maudit
9- Lucie
10- Rentrer chez soi (Maurane Cover)
11- Sa raison d’être
12- On n’a rien fait de mieux
13- 1980 (with « Sweet Dreams » snippet by Eurythmics and « Relax » snippet by Franky Goes To Hollywood)
14- d’un avé maria
15- Rien ne dure
16- Chante la rue chante
17- Allumer le feu
18- Fan

RAPPEL
19- On n’est pas seul sur la terre
20- Tombé pour elle (l’île aux oiseaux)
21- Mourir demain

Ecrit par Loïc Cousin

Chez Bordeaux Gazette depuis 2016, j’assure essentiellement la couverture des concerts/spectacles/festivals sur la région Nouvelle-Aquitaine, et également la couverture d’évènements sportifs. Je m’occupe de la rédaction des articles, illustrés de mes photographies. Je travaille à côté comme photographe Freelance auprès des productions, agences, clubs de sport, fédération, presses et médias.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda