Bordeaux

Les compétitions phares du FIFIB du 18 au 23 octobre

Pour la défense du cinéma indépendant le FIFIB réalise sélections très "pointues" pour mettre en valeur ce cinéma qui se rapproche du cinéma d’auteurs sans l’être vraiment au point que ses films sont présentés, certes en petit nombre au festival de Cannes.



Le cinéma indépendant est souvent réduit à ses maigres moyens et on a tendance à l’opposé aux films à gros budgets.
Compétition Internationale longs métrages
Natacha Seweryn, programmatrice et chercheuse qui dirige la programmation du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux s’exprime en ces termes « Avec une attention à des formes très variées de cinéma (comédie, genre, drame et documentaire), ce qui a guidé cette programmation, c’est l’exploration des sujets qui travaillent nos vies, liés à des préoccupations contemporaines et à la défense de choses qui nous paraissent essentielles : empathie, humour et fantaisie. Et surtout la tentative de s’élever ensemble grâce au cinéma. » Pendant le festival les films seront présentés avec la participation des équipes.
►LA VÉNUS D’ARGENT de Héléna Klotz - première française (2023)
►MON PIRE ENNEMI de Mehran Tamadon (2023)
►SAMSARA de Samsara de Lois Patiño (2023)
►LE VOURDALAK de Adrien Beau - première française (2023)
►MELK de Stefanie Kolk - première française (2023)
►MAMAN DÉCHIRE de Émilie Brisavoine - première française (2023)
►NOME de Sana Na N’Hada (2023)
►THE HYPNOSIS de Ernst de Geer - première française (2023)
►TOLL de Carolina Markowicz - première française (2023)
►La Vénus D’argent, Héléna Klotz © Pyramide Films

La Vénus D’argent, Héléna Klotz © Pyramide Films

Compétition Contrebande
Natacha Seweryn précise ici ce qui fait le cœur du cinéma indépendant « Contrebande c’est la sélection chouchou du festival, puisqu’on y est au cœur de l’indépendance. Chacun des neufs films de la compétition a été fait en dehors des schémas classiques de financement. Réalisés sur des temps longs, avec pugnacité et détermination, ou sur des temps très courts, dans une énergie qui emporte et permet d’expérimenter, ces films se sont faits sans être validés par les institutions classiques de financement (ce qui est le cas de la majorité des projets de cinéma). C’est ainsi la sélection libre et défricheuse dans son essence ! »
►AFTER de Anthony Lapia – première française (2023)
►ALLIÉS de Salif Cissé - première mondiale (2023)
►PERSONNE N’A RIEN VU de Clothilde Leclercq - première mondiale (2023)
►SAINT LAZARE de Louis Douillez - première mondiale (2023)
►EN ATTENDANTS LES ROBOTS de Natan Castay (2022)
►PETIT SPARTACUS de Sara Ganem - première mondiale (2023)
►LES SPORTS X-TREM de Gio Ventura (2023)
►PAYSAGES AUX TORCHONS de Valentine Guégan & Hugo Lemaire (2022)
►NIGHT SHIFT de Kayije Kagame et Hugo Radi - première française (2023)

Night Shift, Kayije Kagame et Hugo Radi © Cie Victor

Compétition française de courts métrages
Natacha Seweryn précise pour cette sélection « Faite à partir de 300 propositions, la sélection de ces 9 courts métrages, pour la plupart quasiment inédits en festivals, est travaillée par une thématique commune. Chacun des films est relié par la question de la géographie et des univers, à priori éloignés, qui se connectent. L’enfance à l’âge adulte, le documentaire à la fiction, le passé au futur, mais aussi le twerk à l’ornithologie, la K-pop à la Belgique. Et surtout, ce qui est la ligne générale du festival, le plaisir et l’exigence. »
►LES MARQUISES de Adrien Selbert (2023)
►RIEN D’IMPORTANT de François Robic (2023)
►LES ENFANTS PERDUS de Yann Berlier et Lola Cambourieu - première mondiale (2022)
►RAISON PURE de Hugo Jeuffrault - première mondiale (2023)
►APRÈS L’AURORE de Yohann Kouam - première mondiale (2023)
►DAW de Samir Ramdani (2023)
►LES MYSTÉRIEUSES AVENTURES DE CLAUDE CONSEIL de Marie-Lola Terver et Paul Jousselin - première mondiale (2023)
►AU BORD DE NOS NUITS BLANCHES de Elsa Aloisio - première mondiale (2023)
►BOUCAN de Salomé Da Souza - première mondiale (2023)

Les salles de projection : Utopia, UGC Ciné Cité Bordeaux, Cinéma Jean Eustache Pessac

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Crime de la Pizzéria

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Nous suivre sur Facebook

Agenda