Bordeaux

Les Bonnes… Jean Genet, c’est à voir assurément !

Mise en scène et scénographie : Mathieu Touzé … « Une spirale d’amour, de haine et de non dits … » !
Avec Yuming Hey, Elizabeth Mazev, Stéphanie Pasquet, Thomas Dutay.
Eclairagiste Renaud Lagie, Scénographie, chorégraphie et costumes Mathieu Touzé, Régisseur général Jean-Marc L’Hostis, Assistante à la mise en scène Hélène Thil.



Complet, hier soir à la première … et ce n’est forcément pas un hasard ! Mais pourquoi ce choix …
Jean Genet est un écrivain toujours d’actualité. Son œuvre « Les Bonnes » s’inspire d’une histoire vraie, celle des sœurs Papin qui ont tué leur patronne en 1933. Elle raconte le complot raté de deux domestiques qui voulaient assassiner leur maîtresse. Un complot qui vire au drame.

Deux sœurs : Solange – Elisabeth Mazev – à la forte présence inquiétante et Claire – Stéphanie Pasquet – soumise jusqu’au - boutiste, travaillent pour un couple de bourgeois très en amont d’une certaine société patriarcale. Elles ont comploté et rédigé une fausse lettre de dénonciation afin de faire emprisonner l’amant de Madame ; cela motivé par une vengeance, suite à une liaison phantasmée entre Monsieur et l’une d’elle. Elles s’adonnent régulièrement à un jeu de rôle sordide dans lequel elles s’entraînent à tuer leur maîtresse – Yuming Hey – qui campe avec exubérance une « Madame » insolite et souvent surprenante . Elles lui reprochent ses insultes incessantes bien qu’elles leur promettent de leur faire hériter de ses toilettes. C’est là, la clé de l’intrigue.

Ce soir mercredi 10 jusqu’au Vendredi 12 avril à 20h
© Photo Christophe Renaud de Lage


Les deux sœurs tenteront alors d’empoisonner Madame en lui préparant une tasse de tilleul pour éviter de se faire démasquer, mais elle ne le boira finalement pas, malgré l’insistance de Claire. Lors de la scène finale, surprenante et d’une belle force dramatique très révélatrice d’un aujourd’hui posant questions, Claire joue le rôle de Madame, et avale la tisane empoisonnée, mourant réellement, mais assassinant ainsi symboliquement sa maîtresse, après leur échec. Ce drame surréaliste s’inscrit dans un décor d’une pureté artificielle, faussement exagérée mais tellement évidente. Une réussite !

Ce soir mercredi 10 jusqu’au Vendredi 12 avril à 20h / Création / Salle Jean Vauthier … Durée estimée 1h15
Production TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine. Infos et réservations : https://www.tnba.org

Ecrit par Pierre Chep


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Crime de la Pizzéria

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Nous suivre sur Facebook

Agenda