Bordeaux

La "déferlante" surf au Musée d’Aquitaine

Une invitation au voyage, une sensation de bien-être, une brise sur le visage, de douces mélodies hawaïennes, une sensation de légèreté comme soulevés par une vague, une odeur de sel et de wax chatouillant les narines.

Voici ce que propose le Musée d’Aquitaine avec l’exposition "La déferlante", présente du 19 juin 2019 au 5 janvier 2020. Cette exposition propose une immersion dans l’univers du surf et de partir à la découverte de ce sport, cette culture, cet univers, ces coutumes et cette passion éprouvés par les pratiquants. Car bien plus qu’un sport cette discipline est un réel art de vivre, une religion que seuls les initiés peuvent comprendre. Immersion dans un monde presque parallèle où l’on vit au grès des houles, où l’on danse sur des planches et où l’on caresse le creux des vagues. Ne faire qu’un avec la nature, sentir la puissance de l’eau sous ses pieds, et l’euphorie qui s’y associe. « Le surf est un chemin de liberté. Liberté du corps et de l’esprit dans le vertige du jeu, le dépassement de soi, la révolte, l’émancipation ou la connexion avec la nature. » Tels sont les mots utilisés pour analyser ces sensations irréelles et addictives.

Organisation de l’exposition

C’est en 1957 que le surf fait son apparition en France, et c’est vers Biarritz que cette implantation s’effectue. Des années 60 à aujourd’hui cette discipline n’aura cessé de prendre de l’ampleur. Désormais sport incontournable, le surf va faire sa toute première apparition au programme des Jeux olympiques d’été de 2020 en tant que sport additionnel qui auront lieu au Japon. Ce sport a su sortir de sa marginalité et laisser derrière lui un aspect sexiste qui lui était souvent rattaché pour finalement s’afficher comme une activité plus accessible. L’exposition accueille certains clichés du photographe Stephan Vanfleteren avec une époustouflante série appelée Surf Tribe. Des photos en noir et blanc de surfeurs illustrés de façon captivante, mettant cette fois en avant le surfeur et ses émotions plutôt que sa prestation sur l’eau. Cette série témoigne de la passion éprouvée par les surfeurs pour leur discipline, l’amour et leur dévouement face à cette dévorante passion. L’exposition tient également à sensibiliser ses visiteurs face aux constats désastreux de la pollution.

Galerie de portraits avec la fabuleuse Bethany Hamilton qu’un requin a privé de son bras gauche

Face aux dérèglements que l’homme fait subir à la nature, la communauté des surfeur(e)s tient à s’impliquer pour cette lutte et aider à une prise de conscience. En effet, cette triste réalité ne peut plus être niée, l’océan est une ressource vitale qui nous alimente en oxygène et joue un rôle fondamental dans la régulation du climat mondial. Mais cet équilibre est grandement menacé, c’est la raison pour laquelle des associations telles que Surfrider ont vu le jour, pour permettre la mise en place d’actions concrètes, pour aider à la sensibilisation et lutter progressivement contre ce fléau. Pour le bien de l’humanité, il est important de réagir et adapter ses habitudes quotidiennes, à son échelle il est possible d’être acteur de ces changements et contribuer à une amélioration certaine. Laissez-vous guider par les ambiances sonores que propose la visite, et venez découvrir le surf sous tous ses angles grâce à de nombreux tableaux, planches, objets insolites ou photographies époustouflantes. Laissez-vous bercer par cette ambiance relaxante et plongez au cœur de cette culture fascinante.

Ecrit par Lucile Villepreux


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda