Football

Football : Ligue 1, le pire est évité …

L’accord passé entre Canal+ et la Ligue de football professionnel vient à court terme soulager les clubs sans pour autant que tous soient tirés d’affaire. La chaîne se dit prête et compte bien s’emparer de tous les droits de retransmission de la Ligue 1 pour plusieurs années.

Selon les dernières informations émanant de plusieurs sources, Canal + aurait proposé une rallonge de 35 millions d’euros en plus de ce qu’elle doit payer (330 millions) pour assurer la suite des retransmissions de la saison abandonnées par le diffuseur sino-espagnol Mediapro.
Moins de six mois après la création de la chaîne du foot, Telefoot ferme le rideau entrainant dans sa chute toute une équipe de journalistes, pigistes, techniciens et intermittents. Le rêve certes bien vendu par Jaume Roures (patron de Mediapro) n’aura pas duré longtemps.
Pour la première fois depuis plus de vingt ans, Canal+ va regrouper toutes les rencontres de la Ligue 1 sur son antenne. La chaîne par l’intermédiaire de Maxime Saada (président du Directoire) affirme bien compter sur le retour des téléspectateurs devant la ligue 1 et « envisage » même la création d’une chaîne à cette occasion. Avec les 35 millions d’Euros versés en plus par Canal+, les droits de diffusion vont atteindre 670 millions d’Euros, alors que plus d’un milliard était attendu.

Le foot a quitté ce stade depuis plusieurs années

Selon nombre de présidents et de commentateurs avertis, cet accord ne remplira pas les caisses et permettra seulement de figer les pertes des clubs professionnels. Une baisse des droits T.V. qui (sans celle de la billetterie) devrait correspondre à une perte d’environ 20 millions d’euros de revenus pour chaque club de L1. De quoi conclure comme l’affirme Jean-Michel Aulas que les clubs qui étaient en très mauvaise santé seront toujours en mauvaise santé et que ceux qui étaient en situation moyenne seront effectivement sauvés.
Est-il faux de penser que le modèle du football professionnel français n’est plus adapté, qu’il coûte beaucoup trop cher et que les dépenses qu’il engendre sont souvent proches de l’insupportable. Raisonner comme beaucoup l’ont fait en termes d’expansion permanente et de dépenses somptuaires, compensées sans difficultés par les droits télé, n’est plus ni très réaliste, ni très sérieux. A court terme le sauvetage assuré par les 200 millions que Canal+ a consenti à avancer vont être les bienvenus pour des clubs qui depuis bientôt un an vivent à crédit. Le pire est pour l’instant évité …
Sauf pour les très rares clubs alimentés par des puits sans fond, le temps de la réflexion et d’un peu de sobriété est bel et bien venu !!!

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda