Tour de France

Magique

Les performances réalisées par nos braves coureurs du Tour de France laissent sans voie et paraissent magiques. En fait on ne connaîtra la potion à laquelle ils marchent que dans quinze ou vingt ans et encore si on l’apprend car il est remarquable que des seconds couteaux l’an passé marchent comme des avions cette année, comprenne qui pourra ! Bien sur il ne faut pas accuser sans preuves et il n’y a aucune preuve sinon que tout cela paraît suspect. Le spectacle doit continuer et il faut que le peuple s’esbaudisse à des exploits spectaculaires avant que quelques dizaines d’années plus tard on s’aperçoive qu’ils sont un tantinet falsifiés et dans ce domaine on en apprend tous les jours. N’oublions jamais cette parole de Jacques Anquetil : "Mon pauvre Monsieur, faut pas croire qu’on fait le Tour de France qu’avec du Vittel". Tout le monde sait bien que la recherche médicale et pharmaceutique pédalent plus vite, voire beaucoup plus vite que nos braves cyclistes sur leurs rutilantes machines. Tous les coureurs ont droit a des soins médicalisés et il se peut très bien que tout se passe à "l’insu de leur plein grès" pour reprendre une phrase célèbre d’un Richard qui quelque part avait aussi un cœur de lion, mais quand on se sent bien dans une épreuve difficile peut on dire : "Je ne veux plus de vos soins". C’est quelque part aussi difficile voire peut être plus difficile que de voter contre le cumul des mandats pour un député ou un sénateur, faut pas cracher dans la soupe et ceux qui l’ont fait ont été mis au piquet. Le sacro-saint spectacle qui étonnait le Major Thompson dans ses carnets de ces "hommes en petites culottes" doit continuer car c’est un spectacle planétaire avec des sommes colossales à la clé qui permet de vendre les paysages français à plus de 160 pays. Le "Dieu fric" qui règne sans partage aussi bien sur l’économie que sur le sport voire le Spectacle et la Culture accepte toutes les compromissions pour que les moutons de Panurge suivent la course l’œil rivé sur l’écran. Parfois le spectacle présente un manque total d’intérêt sauf celui de voir le leader s’écrouler ce qui représenterait la vengeance des sans grades mais ferait tâche dans l’ordonnancement du spectacle entièrement gratuit et la gratuité ça se paye. On n’est plus dans le sport mais dans le spectacle et personne ne reproche à Johnny de se faire un petit remontant pour tenir la scène à 70 ans comme il le confesse, alors il ne faut pas s’étonner qu’il n’y ait plus de "vrai suspense" car comme dans tout spectacle, les rôles sont distribuées à l’avance et surtout n’allez pas en faire un "froome..age"

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Nous suivre sur Facebook

Agenda