Bordeaux

Grogne à Bacalan des usagers de la poste et des habitants

L’absence d’un bureau de poste à Bacalan crispe de plus en plus la population car beaucoup s’en servent comme d’un guichet de banque, surtout les petites gens habitués des anciens CCP et des livrets d’Epargne. Avec les travaux entrepris et la fermeture du bureau rue Achard, les usagers sont obligés d’aller "galoper" cours Edouard Vaillant qui n’est pas d’un accès commode pour effectuer leurs opérations. Un mouvement de sévère contestation est en train de naître et de se développer.

Les travaux ont débutés en octobre, mais très vite la population s’est rendu compte de la difficulté à rejoindre les bureaux de poste limitrophes comme la direction de la poste les invitait à le faire.

Rassemblement devant la poste de Bacalan
photo Vincent Maurin

La contestation n’a pas tardé à s’organiser et dès le 12 novembre des bacalanais se sont rassemblés pour protester contre la rupture du service public postal et l’absence de service de substitution. Ils ont été 85 à signer d’emblée une pétition qu’ils ont tout de suite élargit à l’ensemble de la population de Bacalan et cette pétition circule activement avec des points de signatures régulièrement organisé comme le dimanche matin place Maran, les moteurs de cette action étant Vincent Maurin et Robert Venturi. Pour les usagers de la Poste le verdict est sans appel "il n’est pas question de rester sans service postal jusqu’en février ! " date de la fin des travaux programmés, s’il n’y a pas de retard. La mairie pour sa part, suggère que c’est aux habitants du quartier de s’organiser, ce qu’ils font puisque la pétition a déjà recueilli plus de 600 signatures et qu’ils comptent bien aller déposer les premières signatures en délégation à la Direction de Mériadeck et à la Mairie de quartier. Pour les bacalanais "Cela fait 47 jours que la Poste est fermée... ça suffit !" et il compte bien poursuivre l’action et c’est pourquoi, ils ont décidé de se retrouver chaque lundi à 17h devant la Poste pour actualiser le texte de la pancarte et ce ne sont ni la pluie, ni le mauvais temps qui les arrêteront.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda